share_book
Envoyer cet article par e-mail

Nina Schenk Von Stauffenberg, un portrait

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Nina Schenk Von Stauffenberg, un portrait

Nina Schenk Von Stauffenberg, un portrait

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Nina Schenk Von Stauffenberg, un portrait"

Le 21 juillet 1944, Nina, l'épouse de Claus von Stauffenberg, l'auteur de l'attentat manqué contre Hitler, informe ses enfants que leur père a commis une faute grave et qu'il a été exécuté pendant la nuit. Ils n'apprendront la vérité qu'à la fin de la guerre lorsqu'ils comprendront que le mensonge de leur mère les avait protégés. " La famille Stauffenberg sera anéantie jusqu'à son dernier membre ", annonçait Himmler, le 3 août 1944. Désormais, pour les familles des conjurés il ne s'agissait plus de politique mais de survie. La Sippenhaft, la politique selon laquelle toute la famille devenait complice des crimes commis par un des siens, signifiait que Nina et ses enfants seraient arrêtés, interrogés, et peut-être exécutés. Elle est arrêtée deux jours plus tard, et commence alors près d'une année d'isolement : dans les prisons SS, puis dans le camp de concentration de Ravensbrück et, enfin, dans les hôpitaux. Ses enfants sont enlevés par les nazis et placés dans un orphelinat sous un faux nom, dans le but d'être adoptés. Enceinte, c'est sans doute sa grossesse qui a épargné à Nina l'exécution elle a donné naissance à sa fille Konstanze en prison. Rasée sur des entretiens, de nombreux documents, lettres et archives, mais aussi des histoires orales transmises de génération en génération, cette chronique familiale se confond avec la grande Histoire dans ses moments les plus tragiques. Le destin exemplaire de Nina von Stauffenberg, courageuse et solitaire, ne s'autorisant aucune faiblesse, prouve sans doute que, sans des femmes fortes à leurs côtés, les hommes du 20 juillet n'auraient pas pu se lancer dans une entreprise extrêmement risquée. Ce livre rend hommage à toutes ces héroïnes inconnues et silencieuses.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 177  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx23.2cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Editions Des Syrtes Paru le
  • Collection : DOCUMENT/HIST
  • ISBN :  2845451601
  • EAN13 :  9782845451605
  • Classe Dewey :  943.086092
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le 21 juillet 1944, Nina, l'épouse de Claus von Stauffenberg, l'auteur de l'attentat manqué contre Hitler, informe ses enfants que leur père a commis une faute grave et qu'il a été exécuté pendant la nuit. Ils n'apprendront la vérité qu'à la fin de la guerre lorsqu'ils comprendront que le mensonge de leur mère les avait protégés. " La famille Stauffenberg sera anéantie jusqu'à son dernier membre ", annonçait Himmler, le 3 août 1944. Désormais, pour les familles des conjurés il ne s'agissait plus de politique mais de survie. La Sippenhaft, la politique selon laquelle toute la famille devenait complice des crimes commis par un des siens, signifiait que Nina et ses enfants seraient arrêtés, interrogés, et peut-être exécutés. Elle est arrêtée deux jours plus tard, et commence alors près d'une année d'isolement : dans les prisons SS, puis dans le camp de concentration de Ravensbrück et, enfin, dans les hôpitaux. Ses enfants sont enlevés par les nazis et placés dans un orphelinat sous un faux nom, dans le but d'être adoptés. Enceinte, c'est sans doute sa grossesse qui a épargné à Nina l'exécution elle a donné naissance à sa fille Konstanze en prison. Rasée sur des entretiens, de nombreux documents, lettres et archives, mais aussi des histoires orales transmises de génération en génération, cette chronique familiale se confond avec la grande Histoire dans ses moments les plus tragiques. Le destin exemplaire de Nina von Stauffenberg, courageuse et solitaire, ne s'autorisant aucune faiblesse, prouve sans doute que, sans des femmes fortes à leurs côtés, les hommes du 20 juillet n'auraient pas pu se lancer dans une entreprise extrêmement risquée. Ce livre rend hommage à toutes ces héroïnes inconnues et silencieuses.