share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les dernières années de la mafia

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les dernières années de la mafia

Les dernières années de la mafia

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les dernières années de la mafia"

Mafia, terrorisme, loges secrètes : un même fil conducteur lie ces forces d'organisation de pouvoir qui ont fleuri en cette fin de XXe siècle. Changer la société, bouleverser les rapports de classe, les intéresse moins que conquérir par la violence ou l'intimidation leur portion du territoire ou leur droit sacré à la consommation. La mafia sicilienne, qui a d'anciennes lettres de noblesse, offre aussi le modèle le plus perfectionné d'organisation subversive qui cherche à devenir Etat. Si elle traverse aujourd'hui une crise que d'aucuns jugent sérieuse, c'est qu'elle n'a pas respecté les ingrédients de sa propre recette originelle la " famille " comme noyau de base, le " territoire " comme espace vital, le " silence " comme moyen de communication. Ce sont d'un côté la production et la commercialisation de l'héroïne, avec leurs enrichissements prodigieux et leurs recrutements hétéroclites, et, de l'autre, la nouvelle efficacité des hommes de l'Antimafia, qui ont porté la contradiction au sein de la " Cosa nostra ". Il n'en reste pas moins qu'à quelques années de l'an 2000, le modèle mafia, véritable type idéal et système de conquête du pouvoir par une minorité agissante, garde entières son efficacité et sa fascination.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 271  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio-Actuel
  • ISBN :  207032415X
  • EAN13 :  9782070324156
  • Langue : Français

D'autres livres de Marcelle Padovani

Mafia, mafias

L'Italie et sa mafia, ou l'Italie et ses mafias ? Cosa Nostra, la sicilienne, ne règne plus seule sur la Péninsule. Elle a subi de plein fouet la répression apis les féroces attentats des années 1992-1993, qui valurent la vie des juges Falcone et Borsellino. Cosa Nostra est désormais concurren...

Prix : 165 DH

Voir tous les livres de Marcelle Padovani

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Mafia, terrorisme, loges secrètes : un même fil conducteur lie ces forces d'organisation de pouvoir qui ont fleuri en cette fin de XXe siècle. Changer la société, bouleverser les rapports de classe, les intéresse moins que conquérir par la violence ou l'intimidation leur portion du territoire ou leur droit sacré à la consommation. La mafia sicilienne, qui a d'anciennes lettres de noblesse, offre aussi le modèle le plus perfectionné d'organisation subversive qui cherche à devenir Etat. Si elle traverse aujourd'hui une crise que d'aucuns jugent sérieuse, c'est qu'elle n'a pas respecté les ingrédients de sa propre recette originelle la " famille " comme noyau de base, le " territoire " comme espace vital, le " silence " comme moyen de communication. Ce sont d'un côté la production et la commercialisation de l'héroïne, avec leurs enrichissements prodigieux et leurs recrutements hétéroclites, et, de l'autre, la nouvelle efficacité des hommes de l'Antimafia, qui ont porté la contradiction au sein de la " Cosa nostra ". Il n'en reste pas moins qu'à quelques années de l'an 2000, le modèle mafia, véritable type idéal et système de conquête du pouvoir par une minorité agissante, garde entières son efficacité et sa fascination.