share_book
Envoyer cet article par e-mail

Stratégies de Rimbaud

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Stratégies de Rimbaud

Stratégies de Rimbaud

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Stratégies de Rimbaud"

" Ça ne veut pas rien dire ", écrivait Rimbaud au sujet de son poème Le Coeur supplicié. Si une partie de la critique rimbaldienne a pu répudier le " besoin d'interpréter " (selon la formule d'O. Mannoni), la plupart des lecteurs admettront que cette oeuvre exige l'interprétation : " Oui, ça veut dire quelque chose, niais quoi ? " Pour les premiers poèmes, certaines difficultés découlent de l'oubli de la conjoncture historique ou de significations de mots ou de locutions, niais on sous-estime, pour l'oeuvre de 1869-1871, la prolifération de formes d'opacité qui devaient perturber déjà le lecteur de l'époque, à cause d'imbrications et de palimpsestes sémantiques et référentiels. Inversement, on a pu méconnaître l'historicité des Illuminations, érigeant en dogme l'hypothèse de l'" illisibilité " absolue d'un recueil qui trouve pourtant ses racines (lisibles) dans la France répressive d'après la Semaine sanglante. Le présent livre s'attache à explorer les esthétiques de Rimbaud entre 1870 et 1875, privilégiant des microlectures de poèmes (en vers et en prose) et d'extraits de lettres. Mais tout en tenant compte des aspects formels de l'oeuvre, ces approches interprétatives des stratégies de Rimbaud ne dissocient jamais les esthétiques du poète de ses exigences éthiques.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 627  pages
  • Dimensions :  3.4cmx12.6cmx18.8cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Honoré Champion Paru le
  • Collection : Champion Classiques
  • ISBN :  2745319663
  • EAN13 :  9782745319661
  • Classe Dewey :  841.8
  • Langue : Français

D'autres livres de Steve Murphy

Logiques du dernier Baudelaire

Mort en 1867, à quarante-six ans, Baudelaire n'a pu publier un volume de poèmes en prose qu'il prévoyait d'intituler Le Spleen de Paris, " petit ouvrage " constitué de cinquante " petits poèmes en prose " qui offre un surprenant assemblage de textes lyriques et ironiques, où de petits [.......

Verlaine : Poëmes saturniens, Fêtes galantes, Romances sans paroles

Tous les titres sont organisés autour d'une structure commune : des repères : un rappel du contexte historique et littéraire ; les grandes "problématiques", indispensables à la compréhension des enjeux de l'œuvre ; le "travail du texte" consacré aux questions de langue, de stylistique et de ...

Lectures de Gaspard de la Nuit de Louis (

Imprégné d'un romantisme idiosyncrasique, Gaspard de la Nuit est l'oeuvre fantaisiste, lyrique mais aussi ironique, pittoresque et hétérogène, fragmentaire et en même temps dense, de l'un des plus surprenants " poètes maudits " de son époque. Louis (" Aloysius ") Bertrand a " essayé de cré...

Voir tous les livres de Steve Murphy

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Ça ne veut pas rien dire ", écrivait Rimbaud au sujet de son poème Le Coeur supplicié. Si une partie de la critique rimbaldienne a pu répudier le " besoin d'interpréter " (selon la formule d'O. Mannoni), la plupart des lecteurs admettront que cette oeuvre exige l'interprétation : " Oui, ça veut dire quelque chose, niais quoi ? " Pour les premiers poèmes, certaines difficultés découlent de l'oubli de la conjoncture historique ou de significations de mots ou de locutions, niais on sous-estime, pour l'oeuvre de 1869-1871, la prolifération de formes d'opacité qui devaient perturber déjà le lecteur de l'époque, à cause d'imbrications et de palimpsestes sémantiques et référentiels. Inversement, on a pu méconnaître l'historicité des Illuminations, érigeant en dogme l'hypothèse de l'" illisibilité " absolue d'un recueil qui trouve pourtant ses racines (lisibles) dans la France répressive d'après la Semaine sanglante. Le présent livre s'attache à explorer les esthétiques de Rimbaud entre 1870 et 1875, privilégiant des microlectures de poèmes (en vers et en prose) et d'extraits de lettres. Mais tout en tenant compte des aspects formels de l'oeuvre, ces approches interprétatives des stratégies de Rimbaud ne dissocient jamais les esthétiques du poète de ses exigences éthiques.