share_book
Envoyer cet article par e-mail

Déclassée : De Roland-Garros au RMI

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Déclassée : De Roland-Garros au RMI

Déclassée : De Roland-Garros au RMI

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Déclassée : De Roland-Garros au RMI"

" L'autre jour, accoudée au comptoir d'un café, j'ai commandé de l'eau. C'était gratuit. Voilà où j'en suis. Voilà ce à quoi on m'a réduite : à un pourboire social. Le pire, c'est de constater que j'ai toujours aussi soif après " coût ". Ma gorge, par où l'eau est passée, n'est pas désaltérée. C'est l'opulence sèche de la misère. J'ai trop mal du mal qu'on m'a fait et il se trouve que je n'ai rien d'autre sous la main que ce livre pour soulever la honte chez certains. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 221  pages
  • Dimensions :  1.6cmx14.0cmx20.4cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Editions Du Panama Paru le
  • ISBN :  2755702346
  • EAN13 :  9782755702347
  • Classe Dewey :  796
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" L'autre jour, accoudée au comptoir d'un café, j'ai commandé de l'eau. C'était gratuit. Voilà où j'en suis. Voilà ce à quoi on m'a réduite : à un pourboire social. Le pire, c'est de constater que j'ai toujours aussi soif après " coût ". Ma gorge, par où l'eau est passée, n'est pas désaltérée. C'est l'opulence sèche de la misère. J'ai trop mal du mal qu'on m'a fait et il se trouve que je n'ai rien d'autre sous la main que ce livre pour soulever la honte chez certains. "