share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Incapacité d'être seul. Essai sur l'amour, la solitude et les addictions

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Incapacité d'être seul. Essai sur l'amour, la solitude et les addictions

L'Incapacité d'être seul. Essai sur l'amour, la solitude et les addictions

  (Auteur)


Prix : 115,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Incapacité d'être seul. Essai sur l'amour, la solitude et les addictions"

Certaines personnes ressentent une véritable angoisse à l’idée même d’être seules. D’autres voient se manifester des symptômes (vertiges, phobies, insomnies) quand éprouver la solitude est, pour elles, synonyme de détresse. Pour pallier cette incapacité d’être seules, elles vont déployer inconsciemment diverses stratégies psychiques addictives. Dans la relation de couple, par exemple, elles vont attendre de l’autre qu’il soit tout le temps présent. Ou bien, en cas de séparation, elles vont se mettre à boire ou à consommer des drogues. Pourquoi ces addictions ? Parce qu’elles leur permettent de moins souffrir de la solitude sans faire appel à l’autre. Tout, dans ces conditions, peut fonctionner comme une drogue : les substances, mais aussi l’activité physique, l’amour, le sexe… Cet essai étonnant bouscule nos certitudes et éclaire, avec l’addiction et la solitude, deux des principaux maux de notre société. Il révèle aussi pourquoi une « bonne » solitude, une solitude sereine, est absolument nécessaire à notre équilibre psychique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 266  pages
  • Dimensions :  2.0cmx11.0cmx16.8cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Petite Bibliothèque Payot
  • ISBN :  222890693X
  • EAN13 :  9782228906937
  • Classe Dewey :  150
  • Langue : Français

D'autres livres de Catherine Audibert

Le complexe de la marâtre : Etre belle-mère dans une famille recomposée

Les petites filles rêvent d'être maman, jamais d'être marâtre. C'est pourtant ce que vivent de très nombreuses femmes qui, parce qu'elles n'y ont pas été préparées, doivent inventer leur place dans une nouvelle constellation familiale. Que signifie être belle-mère aujourd'hui, dans une fa...

Oedipe et Narcisse en famille recomposés : Enjeux psychiques de la recomposition familiale

Les recompositions familiales peuvent être de redoutables révélateurs de blessures infantiles non cicatrisées ou de processus psychiques anciens non résolus, liés à l'oedipe et au narcissisme. " Malgré votre désir de vivre heureux dans cette nouvelle famille, malgré l'amour que vous portez...

Le complexe de la marâtre : Etre belle-mère dans une famille recomposée

Les petites filles rêvent d'être maman, jamais d'être marâtre. C'est pourtant ce que vivent de très nombreuses femmes qui, parce qu'elles n'y ont pas été préparées, doivent inventer leur place dans une nouvelle constellation familiale. Que signifie être belle-mère, aujourd'hui, dans une f...

L'incapacité d'être seul : Essai sur l'amour, la solitude et les addictions

Certaines personnes ressentent une véritable angoisse à l'idée même d'être seules. D'autres voient se manifester des symptômes (vertiges, phobies, insomnies) quand éprouver la solitude est, pour elles, synonyme de détresse. Pour pallier cette incapacité d'être seules, elles vont déployer ...

Voir tous les livres de Catherine Audibert

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Certaines personnes ressentent une véritable angoisse à l’idée même d’être seules. D’autres voient se manifester des symptômes (vertiges, phobies, insomnies) quand éprouver la solitude est, pour elles, synonyme de détresse. Pour pallier cette incapacité d’être seules, elles vont déployer inconsciemment diverses stratégies psychiques addictives. Dans la relation de couple, par exemple, elles vont attendre de l’autre qu’il soit tout le temps présent. Ou bien, en cas de séparation, elles vont se mettre à boire ou à consommer des drogues. Pourquoi ces addictions ? Parce qu’elles leur permettent de moins souffrir de la solitude sans faire appel à l’autre. Tout, dans ces conditions, peut fonctionner comme une drogue : les substances, mais aussi l’activité physique, l’amour, le sexe… Cet essai étonnant bouscule nos certitudes et éclaire, avec l’addiction et la solitude, deux des principaux maux de notre société. Il révèle aussi pourquoi une « bonne » solitude, une solitude sereine, est absolument nécessaire à notre équilibre psychique.