share_book
Envoyer cet article par e-mail

Josée dite Nancy

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Josée dite Nancy

Josée dite Nancy

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 137  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.9cmx18.8cm
  • Poids : 136.1g
  • Editeur :   Grasset Paru le
  • Collection : Les cahiers rouges
  • ISBN :  2246259223
  • EAN13 :  9782246259220
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Béatrix Beck

Plus loin mais où

J'ai pus de corps, c'est les os qui me tiennent debout, et mon grand os, ma trique. Je veux pus qu'on m'appelle Marceline, ni autrement. Je veux pus qu'on m'appelle." Ce roman intense de Béatrix Beck s'ouvre par l'évocation d'une vieille dame indigne. Elle vit seule à la campagne, avec ses os qui...

Léon Morin, prêtre

- Monsieur l'abbé, je voudrais vous dire quelque chose, articulai-je avec difficulté. Il leva vers moi des yeux attentifs. - Voilà. Je suis flambée. - Vous êtes flambée ? - Oui. Je me convertis. Je suis à vos ordres. Morin parut consterné... - Vous êtes peut-être un peu trop fatiguée, ou ...

L'Enfant chat

"La mère Herbe m'a apporté un chaton blotti dans son tablier, vrai patchwork qu'elle tenait relevé à deux mains. Elle a dit : " S'appelle Soizic " en clignant de son œil unique... j'ai protesté. N'ayant pas de souris, je ne veux pas de chat." Olga Bredaine, veuve et professeur à la retraite, ...

Voir tous les livres de Béatrix Beck

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon