share_book
Envoyer cet article par e-mail

Des rats et des hommes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Des rats et des hommes

Des rats et des hommes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Des rats et des hommes"

Kubitschek, ancien aventurier au passé trouble, passe sa retraite à tricher au jeu lorsqu’un braquage inopiné lui vaut de perdre ses gains, prendre des coups et – ce qui est peut-être pire - devoir supporter un moment la compagnie du commissaire Boniface, qui ne le porte précisément pas dans son cœur. Mais Kubitschek a reconnu la voix du chef des braqueurs : le traître qui, des années auparavant, à l’époque de sa bande d’extrême gauche, l’a dénoncé à la police et fait plonger. C’est pour lui l’occasion d’en profiter et d’aller lui faire la peau. Il ignore que Boniface protège cet homme avec lequel il est en fait en cheville. Après avoir ramassé une jeune pute albanaise, Kubitschek tente de reconstituer son équipe. Or tous sont morts ou en fuite à l’étranger. Tous, sauf le vieux Machado qui, s’il n’est pas fringuant, a besoin de pognon et le fils un peu débile d’un de leurs anciens complices… Alors que Paris, plongé dans une misère noire est envahi par les ordures, la putréfaction et des rats en pleine folie génocidaire, Kubitschek, loin de se dégonfler, met au point sa vengeance. Roman pessimiste et inspiré, à la limite de l’anticipation, Des rats et des hommes se situe dans la droite ligne de Parfois je me sens comme un enfant sans mère, paru l’année dernière chez Rivages. Avec son écriture nerveuse, ironique et très visuelle, il évoque volontiers la bande dessinée. « L’excellent Tito Topin sait à merveille créer des ambiances infernales. » Ouest France, à propos de Parfois je me sens… « Certains jeunes auteurs à dents longues et imagination courte seraient bien avisés de lire Topin. » Le Figaro littéraire, à propos de Parfois je me sens …

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 277  pages
  • Dimensions :  2.0cmx11.0cmx16.2cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Rivages Paru le
  • Collection : Rivages/Noir
  • ISBN :  2743622024
  • EAN13 :  9782743622022
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Tito Topin

Les enfants perdus de Casablanca

Louis, un Américain débarqué en 1942 à Casablanca avec les Alliés et qui va y ouvrir un bar, Lucas, un pied-noir attaché à son pays et désemparé par la mort brutale de sa mère, Jilali, un avocat marocain idéaliste qui va plonger dans la résistance à la colonisation, se retrouvent unis p...

Prix : 237 DH

Parfois je me sens comme un enfant sans mère

Au milieu d'une cité misérable oubliée des dieux, un étrange individu subjugue la foule, à qui il ordonne d'édifier un monument. Il est leur messie. La cité abandonne sa routine pour se consacrer, pleine de ferveur, à cette tâche nouvelle. Pendant ce temps, Bruno Weissmann tue un flic et s'...

Une femme d'une étourdissante beauté

" - Il est là, Tito est là !. Je passe de bras en bras, on était fou d'inquiétude, on me croyait mort, assassiné au bord du chemin. Elle me sourit à travers sa fièvre, je l'embrasse. J'avais douze ans, j'étais devenu un homme. Je passe un été merveilleux auprès d'elle. Je suis avec toi, m...

Voir tous les livres de Tito Topin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Kubitschek, ancien aventurier au passé trouble, passe sa retraite à tricher au jeu lorsqu’un braquage inopiné lui vaut de perdre ses gains, prendre des coups et – ce qui est peut-être pire - devoir supporter un moment la compagnie du commissaire Boniface, qui ne le porte précisément pas dans son cœur. Mais Kubitschek a reconnu la voix du chef des braqueurs : le traître qui, des années auparavant, à l’époque de sa bande d’extrême gauche, l’a dénoncé à la police et fait plonger. C’est pour lui l’occasion d’en profiter et d’aller lui faire la peau. Il ignore que Boniface protège cet homme avec lequel il est en fait en cheville. Après avoir ramassé une jeune pute albanaise, Kubitschek tente de reconstituer son équipe. Or tous sont morts ou en fuite à l’étranger. Tous, sauf le vieux Machado qui, s’il n’est pas fringuant, a besoin de pognon et le fils un peu débile d’un de leurs anciens complices… Alors que Paris, plongé dans une misère noire est envahi par les ordures, la putréfaction et des rats en pleine folie génocidaire, Kubitschek, loin de se dégonfler, met au point sa vengeance. Roman pessimiste et inspiré, à la limite de l’anticipation, Des rats et des hommes se situe dans la droite ligne de Parfois je me sens comme un enfant sans mère, paru l’année dernière chez Rivages. Avec son écriture nerveuse, ironique et très visuelle, il évoque volontiers la bande dessinée. « L’excellent Tito Topin sait à merveille créer des ambiances infernales. » Ouest France, à propos de Parfois je me sens… « Certains jeunes auteurs à dents longues et imagination courte seraient bien avisés de lire Topin. » Le Figaro littéraire, à propos de Parfois je me sens …