share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Découverte de l'ombre : De Platon à Galilée, une énigme qui a fasciné tous les grands penseurs de l'humanité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Découverte de l'ombre : De Platon à Galilée, une énigme qui a fasciné tous les grands penseurs de l'humanité

La Découverte de l'ombre : De Platon à Galilée, une énigme qui a fasciné tous les grands penseurs de l'humanité

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Découverte de l'ombre : De Platon à Galilée, une énigme qui a..."

L'ombre n'a jamais été très bien vue : irréelle, trompeuse, elle double les choses en les transformant en quasi non-êtres. Elle est, dans le monde physique, le revers de la lumière qui, en révélant les apparences, les borde également d'inquiétantes silhouettes fantomatiques. Contre la clarté de l'intelligence et de la franchise, à l'opposé des lumières de la vérité, l'ombre est du côté de la confusion et de la dissimulation. L'opinion a pourtant tort de se méfier des ombres. Elles n'ont rien de négatif : leur réalité n'est pas moindre que celle des objets qui les projettent. Très tôt, la science put d'ailleurs compter sur elles et avec elles : dès l'Antiquité, Eratosthène s'en servait pour calculer des distances terrestres et pour tenter un premier calcul de la circonférence de la Terre. Les astronomes ont également beaucoup appris des éclipses, en particulier des éclipses de lune pour identifier la forme de notre planète. Les peintres de la Renaissance, de leur côté, avaient bien compris que c'était en perçant les secrets de la pénombre et de l'ombrage qu'ils maîtriseraient l'art des volumes et de la perspective. Roberto Casati, philosophe de formation, nous propose ici un parcours aussi passionnant qu'original dont le fil directeur parcourt l'histoire des sciences mais traverse également les domaines de l'esthétique et de la philosophie. Un ouvrage érudit mais clair, presque lumineux !--Emilio Balturi

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 296  pages
  • Dimensions :  2.4cmx14.4cmx22.4cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Albin Michel Paru le
  • Collection : Bibliothèque Albin Michel Idées
  • ISBN :  2226130756
  • EAN13 :  9782226130754
  • Classe Dewey :  195
  • Langue : Français

D'autres livres de Roberto Casati

39 petites histoires philosophiques d'une redoutable simplicité

Les fraises ont-elles le même goût pour tout le monde ? Est-il possible de voyager à travers le temps ? et à quelles fins ?. Si quelqu'un est frappé d'amnésie, est-il encore coupable de ses fautes antérieures ?. Deux lions derrière les barreaux de leur cage peuvent-ils penser que la cage ne ...

Prix : 81 DH
La découverte de l'ombre

L'ombre n'a jamais été très bien vue : irréelle, trompeuse, elle double les choses en les transformant en quasi non-êtres. Elle est, dans le monde physique, le revers de la lumière qui, en révélant les apparences, les borde également d'inquiétantes silhouettes fantomatiques. Contre la cla...

Prix : 94 DH

39 petites histoires philosophiques d'une redoutable simplicité

Les fraises ont-elles le même goût pour tout le monde ? Est-il possible de voyager à travers le temps ? et à quelles fins ? Quelle est la différence entre la gauche et la droite ? Si quelqu'un est frappé d'amnésie est-il encore coupable de ses fautes antérieures ? Deux lions derrière les ba...

Voir tous les livres de Roberto Casati

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'ombre n'a jamais été très bien vue : irréelle, trompeuse, elle double les choses en les transformant en quasi non-êtres. Elle est, dans le monde physique, le revers de la lumière qui, en révélant les apparences, les borde également d'inquiétantes silhouettes fantomatiques. Contre la clarté de l'intelligence et de la franchise, à l'opposé des lumières de la vérité, l'ombre est du côté de la confusion et de la dissimulation. L'opinion a pourtant tort de se méfier des ombres. Elles n'ont rien de négatif : leur réalité n'est pas moindre que celle des objets qui les projettent. Très tôt, la science put d'ailleurs compter sur elles et avec elles : dès l'Antiquité, Eratosthène s'en servait pour calculer des distances terrestres et pour tenter un premier calcul de la circonférence de la Terre. Les astronomes ont également beaucoup appris des éclipses, en particulier des éclipses de lune pour identifier la forme de notre planète. Les peintres de la Renaissance, de leur côté, avaient bien compris que c'était en perçant les secrets de la pénombre et de l'ombrage qu'ils maîtriseraient l'art des volumes et de la perspective. Roberto Casati, philosophe de formation, nous propose ici un parcours aussi passionnant qu'original dont le fil directeur parcourt l'histoire des sciences mais traverse également les domaines de l'esthétique et de la philosophie. Un ouvrage érudit mais clair, presque lumineux !--Emilio Balturi