share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le génie divin

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le génie divin

Le génie divin

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le génie divin"

Souvent attaqué sur ses positions au sujet du «bareback», la baise sans capote entre séropos consentants, Guillaume Dustan est surtout éditeur et écrivain. Un éditeur singulier qui va chercher des pépites non traduites et qui fait naître des talents. Un écrivain qui après trois livres d'autobiographie porno, livre un second roman. Après Nicolas Pages, il se voit en Génie Divin, un titre qui suffirait presque à énerver tellement il semble mégalomane. Mais s'il n'était que mégalo, ce ne serait pas grand chose. Il est aussi brouillon et inspiré, lyrique et triste, donneur de leçons et fouineur, dénonciateur et anti-vieux. Avec une forme autrement plus rigolote et lisible que celle de bien des penseurs bon teint, il met le doigt où ça fait mal :sur l'incapacité des hommes de pouvoir à partager ce même pouvoir avec la génération des trente ans ou sur la très bourgeoise domination des figures hétérosexuelles dans notre société. Bien sûr, il n'a pas fait le choix d'écrire un essai compliqué dans une maison d'édition très chic, en oubliant de mentionner ses préférences sexuelles. Enarque et bon élève, il a choisi de se fermer ces portes là, pour que son discours pénètre plus insidieusement les médias, les lecteurs, le public. Tel le fils d'un surréaliste et de Bret Easton Ellis, il colle des passages de son journal, pose un geste littéraire pour mieux le déconstruire. Poète et «performer» du livre, il tord le cou aux normes. C'est rarissime et ça fait du bien. --Laurent Galiana--

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 379  pages
  • Dimensions :  2.0cmx13.0cmx20.0cm
  • Poids : 353.8g
  • Editeur :   Balland Paru le
  • Collection : Le rayon
  • ISBN :  2715813546
  • EAN13 :  9782715813540
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Guillaume Dustan

Génie divin

Toujours héros de son propre livre, Guillaume Dustan, écrivain et éditeur, nous livre les meilleurs moments de ses années 2000-2001 : des articles non censurés, le combat pour la culture jeune multicolore, la polémique avec Act Up, ses projets littéraires et politiques, un programme, ...

Prix : 71 DH

Premier essai : Chronique du temps présent

" Au total, cette génération a voulu mettre un peu de principe de plaisir dans le principe de réalité. " Guillaume Dustan classe ses pensées sur le " régime contemporain " par ordre alphabétique : il parle de l'Amérique, de son enfance, de la France, des générations d'hier, d'aujourd'hui e...

Voir tous les livres de Guillaume Dustan

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Souvent attaqué sur ses positions au sujet du «bareback», la baise sans capote entre séropos consentants, Guillaume Dustan est surtout éditeur et écrivain. Un éditeur singulier qui va chercher des pépites non traduites et qui fait naître des talents. Un écrivain qui après trois livres d'autobiographie porno, livre un second roman. Après Nicolas Pages, il se voit en Génie Divin, un titre qui suffirait presque à énerver tellement il semble mégalomane. Mais s'il n'était que mégalo, ce ne serait pas grand chose. Il est aussi brouillon et inspiré, lyrique et triste, donneur de leçons et fouineur, dénonciateur et anti-vieux. Avec une forme autrement plus rigolote et lisible que celle de bien des penseurs bon teint, il met le doigt où ça fait mal :sur l'incapacité des hommes de pouvoir à partager ce même pouvoir avec la génération des trente ans ou sur la très bourgeoise domination des figures hétérosexuelles dans notre société. Bien sûr, il n'a pas fait le choix d'écrire un essai compliqué dans une maison d'édition très chic, en oubliant de mentionner ses préférences sexuelles. Enarque et bon élève, il a choisi de se fermer ces portes là, pour que son discours pénètre plus insidieusement les médias, les lecteurs, le public. Tel le fils d'un surréaliste et de Bret Easton Ellis, il colle des passages de son journal, pose un geste littéraire pour mieux le déconstruire. Poète et «performer» du livre, il tord le cou aux normes. C'est rarissime et ça fait du bien. --Laurent Galiana--