share_book
Envoyer cet article par e-mail

La communauté du Sud, Tome 1 : Quand le danger rôde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La communauté du Sud, Tome 1 : Quand le danger rôde

La communauté du Sud, Tome 1 : Quand le danger rôde

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La communauté du Sud, Tome 1 : Quand le danger rôde"

Moi, Soolde Stackhouse, j'ai un faible pour les vampires. Et à La Nouvelle-Orléans, ce n'est pas ça qui manque. Le mien a débarqué dans le bar où je travaille un samedi soir. Comme j'ai la faculté de lire dans les pensées d'autrui, j'ai vite compris qu'il avait de gros ennuis : des chasseurs de vampires lui tendaient un traquenard. Ni une ni deux; je lui ai sauvé la vie. C'est ainsi que j'ai fait la connaissance de Bill Compton. Il est charmant, bien élevé ( il faut dire qu'il a été vampirisé en 1870 et que les Confédérés étaient des gentlemen).Il n'en reste pas moins un amateur , d'hémoglobine, et parfois je ne sais pas s'il me rassure ou s'il me terrorise. Surtout depuis cette vague de crimes en ville... Suis-je inconsciente ? On me dit qu'il n'y a pas d'avenir entre nous, mais moi je sens que notre équipe de choc va faire des étincelles.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 314  pages
  • Dimensions :  1.8cmx11.2cmx17.8cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   J'ai Lu Paru le
  • Collection : J'ai lu Amour & Mystère
  • ISBN :  2290343838
  • EAN13 :  9782290343838
  • Classe Dewey :  813.54
  • Langue : Français

D'autres livres de Charlaine Harris

La communauté du Sud, Tome 2

C'est encore moi, Sookie. Pour vous servir Chez Merlotte. Les amours vont bien, merci. Bill est toujours aussi beau et carnassier, mais il ne boit que mon sang, j'y veille ! Ici, à Bon Temps, les humains et les autres cohabitent pacifiquement. Enfin, presque, car, l'autre soir, on a retrouvé un ...

Prix : 80 DH
La communauté du Sud, Tome 6

" C'est moi Sookie, je suis de retour, mais cette fois, je pars en mission dans la capitale du vice ! La reine des vampires m'a ordonné d'enquêter sur la mort de ma cousine-vampire Hadley. Et quand la reine ordonne... Bonne fille, j'obéis mais l'héritage d'Hadley attise la convoitise. ...

Prix : 111 DH

La communauté du Sud, Tome 5

En Louisiane, Sookie a maintenant une vie agréable. Une seule ombre au tableau - son frère Jason s'est fait mordre par une panthère et va se transformer à la nouvelle ...

Prix : 111 DH
La communauté du Sud, Tome 7

Trahie par son grand amour aux longues canines, la jeune serveuse télépathe doit non seulement gérer un nouveau prétendant, un tigre-garou ô combien séduisant ! mais également aider la Reine à recouvrer sa puissance financière et son autorité morale. Sookie devra choisir son camp, au jeu ...

Prix : 111 DH

Voir tous les livres de Charlaine Harris

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Moi, Soolde Stackhouse, j'ai un faible pour les vampires. Et à La Nouvelle-Orléans, ce n'est pas ça qui manque. Le mien a débarqué dans le bar où je travaille un samedi soir. Comme j'ai la faculté de lire dans les pensées d'autrui, j'ai vite compris qu'il avait de gros ennuis : des chasseurs de vampires lui tendaient un traquenard. Ni une ni deux; je lui ai sauvé la vie. C'est ainsi que j'ai fait la connaissance de Bill Compton. Il est charmant, bien élevé ( il faut dire qu'il a été vampirisé en 1870 et que les Confédérés étaient des gentlemen).Il n'en reste pas moins un amateur , d'hémoglobine, et parfois je ne sais pas s'il me rassure ou s'il me terrorise. Surtout depuis cette vague de crimes en ville... Suis-je inconsciente ? On me dit qu'il n'y a pas d'avenir entre nous, mais moi je sens que notre équipe de choc va faire des étincelles.