share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'inégalité des chances : La mobilité sociale dans les sociétés industrielles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'inégalité des chances : La mobilité sociale dans les sociétés industrielles

L'inégalité des chances : La mobilité sociale dans les sociétés industrielles

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'inégalité des chances : La mobilité sociale dans les sociétés industrielles"

Quels sont les effets de l'augmentation de la demande d'enseignement sur la mobilité sociale entre générations, sur les inégalités économiques ? Y a-t-il des différences entre les nations industrielles du point de vue de l'égalité des chances ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles répond ici Raymond Boudon. Son ouvrage est un classique de la sociologie qui suscita un vif débat au moment de sa publication, car il exprimait un certain scepticisme envers les capacités de l'institution scolaire de réduire les inégalités. De fait, vingt ans après, ces analyses se sont révélées justes, mais malgré l'avertissement salutaire de Boudon, l'illusion persistante d'une démocratisation par l'école continue de régir les politiques publiques.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 334  pages
  • Dimensions :  2.0cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Hachette Littératures Paru le
  • Collection : Pluriel Sociologie
  • ISBN :  2012793444
  • EAN13 :  9782012793446
  • Classe Dewey :  301
  • Langue : Français

D'autres livres de Raymond Boudon

La place du désordre

" Mon objectif n'est pas du tout de dresser un bilan ou un inventaire des théories du changement social, mais de faire apparaître certains points de méthode et de philosophie de la connaissance. " Par de nombreux exemples, ce livre illustre l'intérêt, pour l'analyse du changement social, de la ...

Dictionnaire critique de la sociologie

" Ce dictionnaire doit aider la sociologie à reprendre la place qui lui revient parmi les disciplines classiques. Il vise aussi à permettre au lecteur cultivé de mesurer l'importance de la tradition sociologique. " Tel était le souhait des auteurs lors de la première édition parue en 1982, ...

Prix : 263 DH

Effets pervers et ordre social

" Ma thèse est en d'autres termes qu'un paradigme ne peut être jugé sur un plan ontologique, mais seulement sur un plan méthodologique. La psychologie rationnelle est à l'évidence insuffisante pour expliquer la névrose, mais elle est largement suffisante pour expliquer bien des comportements ...

Prix : 150 DH
La rationalité

On ne peut rendre compte de lévolution des murs et des institutions qui caractérise les sociétés occidentales sans partir de la théorie du spectateur impartial dAdam Smith. On ne peut comprendre pourquoi certaines institutions simposent de façon irréversible si lon ny voit pas leffet de [....

Voir tous les livres de Raymond Boudon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Quels sont les effets de l'augmentation de la demande d'enseignement sur la mobilité sociale entre générations, sur les inégalités économiques ? Y a-t-il des différences entre les nations industrielles du point de vue de l'égalité des chances ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles répond ici Raymond Boudon. Son ouvrage est un classique de la sociologie qui suscita un vif débat au moment de sa publication, car il exprimait un certain scepticisme envers les capacités de l'institution scolaire de réduire les inégalités. De fait, vingt ans après, ces analyses se sont révélées justes, mais malgré l'avertissement salutaire de Boudon, l'illusion persistante d'une démocratisation par l'école continue de régir les politiques publiques.