share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Oeil du Daruma

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Oeil du Daruma

L'Oeil du Daruma

  (Auteur)


Prix : 45,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le vendredi 9 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Oeil du Daruma"

Automne 1876, au Japon. Après la guerre civile qui a écrasé le shôgun Yoshinobu, le jeune empereur Mutsuhito prône l'ouverture à l'Occident, multiplie les réformes... il veut moderniser ! Une politique qui vient bien souvent laminer les antiques traditions, et met fin au système de classes. La société se retrouve scindée en trois groupes : les nobles kazoku, les shikozu (samurais et guerriers rônin) et les heimin, gens du peuple, eux-mêmes scindés en plusieurs groupes. Cette révolution ne va pas sans heurts, et de nouvelles révoltes se profilent à l'horizon. La mort difficilement explicable du seigneur Ikegaku va entraîner dans le tourmente les samurais Tosode et Saigô Takamori, le moine bouddhiste Kodebu et quelques autres personnages hauts en couleurs orientales... Journaliste économique dans le civil, Charles Haquet prouve avec ce premier roman qu'il est aussi un grand spécialiste de la civilisation japonaise. Il réussit parfaitement à transmettre sa passion pour l'Extrême-Orient dans ce court roman fort bien construit qui mêle fiction et réalité historique. Le samurai Saigô Takamori est, par exemple, un des personnages clés de l'histoire japonaise. A la fin du livre, un bref glossaire permet de comprendre les quelques termes intraduisibles utilisés au fil du récit, où l'on apprend entre autres que le daruma, est une poupée en bois ou papier mâché dont on peint le premier oeil en formulant un voeu et le second lorsque celui-ci est devenu réalité.--Bruno Ménard

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 189  pages
  • Dimensions :  1.4cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Le Masque Paru le
  • Collection : Labyrinthes
  • ISBN :  2702497195
  • EAN13 :  9782702497197
  • Classe Dewey :  843.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Charles Haquet

Bréviaire des petits plaisirs honteux Edition non-guillotiné

Le Bréviaire des petits plaisirs honteux est à lire absolument pour enfin comprendre et surtout défendre tous nos plaisirs secrets. Dénudé ou habillé, mais sans fard, en extase vous plongera. Léger et libertin, accessoire mais essentiel ! N'écoutez pas les bonnes âmes qui veulent gâcher...

La Geisha de Yokohama

Un monastère zen dans les faubourgs de Kanazawa. Le moine Kodebu fait ses ablutions dans la cour endormie. Soudain, un cri retentit. Sur le toit de la Grande Pagode, une silhouette ailée brandit un corps inanimé. Elle le précipite dans le vide, sous le regard horrifié du moine. Qui est cette my...

Cargo

Ils sont là, dans l'ombre. Ils le guettent. Ils attendent le moment propice pour frapper. On les surnomme les Velociraptor. Ils chassent toujours à deux, comme les prédateurs préhistoriques. Leur cible s'appelle Yannis. C'est un hacker. Le plus doué de sa génération. Capable de pirater les sy...

Crime au Kabuki

Tokyo, un soir d'hiver 1878, dans un théâtre kabuki. L'acteur Yoshiro dégaine son sabre et se lance dans une danse endiablée, au rythme du tambour et du shamisen. Son kimono virevolte dans le halo safrané des lampes à pétrole. D'un geste vif, il frappe son adversaire qui tombe au sol, foudroy...

Voir tous les livres de Charles Haquet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Automne 1876, au Japon. Après la guerre civile qui a écrasé le shôgun Yoshinobu, le jeune empereur Mutsuhito prône l'ouverture à l'Occident, multiplie les réformes... il veut moderniser ! Une politique qui vient bien souvent laminer les antiques traditions, et met fin au système de classes. La société se retrouve scindée en trois groupes : les nobles kazoku, les shikozu (samurais et guerriers rônin) et les heimin, gens du peuple, eux-mêmes scindés en plusieurs groupes. Cette révolution ne va pas sans heurts, et de nouvelles révoltes se profilent à l'horizon. La mort difficilement explicable du seigneur Ikegaku va entraîner dans le tourmente les samurais Tosode et Saigô Takamori, le moine bouddhiste Kodebu et quelques autres personnages hauts en couleurs orientales... Journaliste économique dans le civil, Charles Haquet prouve avec ce premier roman qu'il est aussi un grand spécialiste de la civilisation japonaise. Il réussit parfaitement à transmettre sa passion pour l'Extrême-Orient dans ce court roman fort bien construit qui mêle fiction et réalité historique. Le samurai Saigô Takamori est, par exemple, un des personnages clés de l'histoire japonaise. A la fin du livre, un bref glossaire permet de comprendre les quelques termes intraduisibles utilisés au fil du récit, où l'on apprend entre autres que le daruma, est une poupée en bois ou papier mâché dont on peint le premier oeil en formulant un voeu et le second lorsque celui-ci est devenu réalité.--Bruno Ménard