share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jacques Offenbach

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jacques Offenbach

Jacques Offenbach

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jacques Offenbach"

Jacques Offenbach (1819-1880) ? C'est un monde, une planète. Six cent cinquante oeuvres, allant de l'opérette à la musique religieuse, de la mélodie à la valse de salon, du concerto au ballet... De cet immense corpus, on ne connaît qu'une poignée d'oeuvres, ressassées ad libitum : La Vie parisienne, La Belle Hélène, La Périchole, Orphée aux Enfers, Les Contes d'Hoffmann... Certes, ce sont autant de chefs-d'oeuvre, mais il y a tellement plus ! Toute sa vie, Jacques Offenbach sembla poursuivi d'une étrange guigne, qui n'a pas délaissé sa postérité. Disons que la méconnaissance du corpus offenbachien a pour cause un certain mépris et beaucoup de paresse. Voilà pourquoi Offenbach n'en finit pas d'être un musicien à (re)découvrir. Cette brève monographie se veut plutôt une promenade buissonnière le long du fleuve offenbachien. Une évocation biographique avec quelques apartés, certaines vues intimes et une poignée de souvenirs. Un exercice d'admiration, une ballade en sympathie. Un portrait. Rien de moins, rien de plus.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.0cmx18.4cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Actes Sud Paru le
  • Collection : Classica
  • ISBN :  2742795219
  • EAN13 :  9782742795215
  • Classe Dewey :  780
  • Langue : Français

D'autres livres de Nicolas d' Estienne d'Orves

Les orphelins du mal

Quatre mains droites momifiées dans une mallette. Voilà ce qu'a reçu Vidkun Venner, riche collectionneur norvégien fasciné par l'art nazi. Pou- découvrir qui a pu lui envoyer ce macabre colis, il fait appel à Anaïs, une jeune journaliste parisienne. Très vite, leur enquête les mène vers ...

Prix : 101 DH
Les Orphelins du Mal

Que sont devenus les enfants nés dans les haras humains créés par les nazis ? Un thriller saisissant.1995, en Allemagne. Le même jour, quatre hommes sont découverts, une ampoule de cyanure brisée dans la bouche, nus, la main droite coupée. Une seule certitude : les quatre hommes sont tous ...

L'enfant du premier matin

Ils sont tous nés le 11 septembre 2001. Il ne leur reste guère plus d un an à vivre. Ils parlent tous une langue oubliée. Leur sort est lié au Grand Secret, un secret terrifiant qui remonte à l aube du monde. Et seul un enfant du premier matin, un enfant du renouveau pourra lever cette malédi...

Voir tous les livres de Nicolas d' Estienne d'Orves

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Jacques Offenbach (1819-1880) ? C'est un monde, une planète. Six cent cinquante oeuvres, allant de l'opérette à la musique religieuse, de la mélodie à la valse de salon, du concerto au ballet... De cet immense corpus, on ne connaît qu'une poignée d'oeuvres, ressassées ad libitum : La Vie parisienne, La Belle Hélène, La Périchole, Orphée aux Enfers, Les Contes d'Hoffmann... Certes, ce sont autant de chefs-d'oeuvre, mais il y a tellement plus ! Toute sa vie, Jacques Offenbach sembla poursuivi d'une étrange guigne, qui n'a pas délaissé sa postérité. Disons que la méconnaissance du corpus offenbachien a pour cause un certain mépris et beaucoup de paresse. Voilà pourquoi Offenbach n'en finit pas d'être un musicien à (re)découvrir. Cette brève monographie se veut plutôt une promenade buissonnière le long du fleuve offenbachien. Une évocation biographique avec quelques apartés, certaines vues intimes et une poignée de souvenirs. Un exercice d'admiration, une ballade en sympathie. Un portrait. Rien de moins, rien de plus.