share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les voleurs de langue : Traversée de la francophonie littéraire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les voleurs de langue : Traversée de la francophonie littéraire

Les voleurs de langue : Traversée de la francophonie littéraire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les voleurs de langue : Traversée de la francophonie littéraire"

Les voleurs de langue forment les plus gros bataillons de la francophonie littéraire : ces écrivains ont hérité du français parce que leur pays a été, à un moment donné, colonisé ou dominé par la France. Mais ce sont aussi ceux qui, nés dans une autre langue, ont appris à manier le français dans l'épreuve de l'exil ou par choix délibéré de l'aventure : tenter l'expérience d'écrire dans une langue étrangère. Rivarol ne reconnaîtrait plus le français d'aujourd'hui, lui qui affirmait au XVIIIe siècle le principe de la supériorité de la langue française, modèle de clarté et de logique. S'il n'est plus la langue immédiate de communication universelle, le français est maintenant riche de tout ce que lui ont légué ses multiples utilisateurs, qu'ils soient suisses, belges, québécois, maghrébins, africains, créoles etc. Cet ouvrage offre une étonnante traversée de la francophonie littéraire : un parcours qui démontre la vitalité du français dans ses multiples enracinements. De Ramuz à Césaire, Senghor, Kateb ou Beckett pour les grands aînés ; de Glissant à Chamoiseau ou Alexakis pour les contemporains, de nombreux écrivains sont évoqués ici en tant que porteurs d'un autre univers et d'un usage propre du français. Et si le passage d'une langue à l'autre permettait à beaucoup d'écrivains francophones de dire ce qui reste indicible dans la langue d'origine ? Les voleurs de langue se seraient alors emparés d'un véritable trésor.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 129  pages
  • Dimensions :  1.8cmx14.0cmx20.4cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Philippe Rey Paru le
  • Collection : DOCUMENT
  • ISBN :  2848760524
  • EAN13 :  9782848760520
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Louis Joubert

La poésie

1. Qu’est-ce qu’un poème ? 2. Fonctions du poète 3. L’inspiration et le travail 4. Prose et poésie 5. Le langage poétique 6. La versification 7. Le lecteur et le poème ...

Prix : 254 DH

La francophonie

La francophonie, c'est l'ensemble des pays qui ont en commun l'usage du français et qui se sont rassemblés et organisés autour de cette communauté de langue. La langue française est aujourd'hui parlée sur tous les continents. En traversant les frontières et les mers, elle s'est enrichie d'acc...

Voir tous les livres de Jean-Louis Joubert

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les voleurs de langue forment les plus gros bataillons de la francophonie littéraire : ces écrivains ont hérité du français parce que leur pays a été, à un moment donné, colonisé ou dominé par la France. Mais ce sont aussi ceux qui, nés dans une autre langue, ont appris à manier le français dans l'épreuve de l'exil ou par choix délibéré de l'aventure : tenter l'expérience d'écrire dans une langue étrangère. Rivarol ne reconnaîtrait plus le français d'aujourd'hui, lui qui affirmait au XVIIIe siècle le principe de la supériorité de la langue française, modèle de clarté et de logique. S'il n'est plus la langue immédiate de communication universelle, le français est maintenant riche de tout ce que lui ont légué ses multiples utilisateurs, qu'ils soient suisses, belges, québécois, maghrébins, africains, créoles etc. Cet ouvrage offre une étonnante traversée de la francophonie littéraire : un parcours qui démontre la vitalité du français dans ses multiples enracinements. De Ramuz à Césaire, Senghor, Kateb ou Beckett pour les grands aînés ; de Glissant à Chamoiseau ou Alexakis pour les contemporains, de nombreux écrivains sont évoqués ici en tant que porteurs d'un autre univers et d'un usage propre du français. Et si le passage d'une langue à l'autre permettait à beaucoup d'écrivains francophones de dire ce qui reste indicible dans la langue d'origine ? Les voleurs de langue se seraient alors emparés d'un véritable trésor.