share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Paradis perdu : 1922, la destruction de Smyrne la tolérante

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Paradis perdu : 1922, la destruction de Smyrne la tolérante

Le Paradis perdu : 1922, la destruction de Smyrne la tolérante

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Paradis perdu : 1922, la destruction de Smyrne la tolérante"

1922, la cavalerie turque entre dans Smyrne (aujourd'hui Izmir), sur la côte ouest de la Turquie, et la détruit entièrement. Dans Le Paradis perdu, Giles Milton nous raconte comment la ville la plus riche et la plus cosmopolite de l'Empire ottoman a pu connaître ce sort terrible. Au cours des deux siècles précédents, Smyrne a prospéré ; les puissantes dynasties levantines ont contribué à en faire une ville majoritairement chrétienne, peuplée surtout de Grecs et d'Arméniens, mais aussi de Turcs et de Juifs, un cas unique dans le monde musulman. Après la Première Guerre mondiale, la Grèce envahit la Turquie, dans le but de restaurer un Empire chrétien en Asie Mineure ; cette attaque est soutenue par les grandes puissances. Échauffourées, escarmouches, provocations, incursions de bandits se succèdent. En 1922, les Grecs sont vaincus. Les armées turques se déchaînent contre la " ville infidèle " : les deux millions d'habitants de Smyrne sont jetés dans l'une des plus grandes catastrophes humaines du vingtième siècle. Avec son grand talent de conteur, émaillant son récit de témoignages et de détails colorés, Giles Milton nous restitue dans Le Paradis perdu toute l'ampleur de cet épisode tragique des relations Orient-Occident.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 432  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.2cmx22.4cm
  • Poids : 539.8g
  • Editeur :   Noir Sur Blanc Paru le
  • Collection : Littérature étrangère
  • ISBN :  2882502303
  • EAN13 :  9782882502308
  • Classe Dewey :  949.5072
  • Langue : Français

D'autres livres de Gilles Milton

Captifs en Barbarie

Spécialiste de l'histoire des voyages, Giles Milton aborde un chapitre méconnu des relations entre l'Europe et l'Afrique du Nord aux XVIIe et XVIIIe siècles: le cruel destin des Occidentaux capturés en mer par les corsaires de Barbarie puis vendus comme esclaves sur les grands marchés [....]...

Voir tous les livres de Gilles Milton

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

1922, la cavalerie turque entre dans Smyrne (aujourd'hui Izmir), sur la côte ouest de la Turquie, et la détruit entièrement. Dans Le Paradis perdu, Giles Milton nous raconte comment la ville la plus riche et la plus cosmopolite de l'Empire ottoman a pu connaître ce sort terrible. Au cours des deux siècles précédents, Smyrne a prospéré ; les puissantes dynasties levantines ont contribué à en faire une ville majoritairement chrétienne, peuplée surtout de Grecs et d'Arméniens, mais aussi de Turcs et de Juifs, un cas unique dans le monde musulman. Après la Première Guerre mondiale, la Grèce envahit la Turquie, dans le but de restaurer un Empire chrétien en Asie Mineure ; cette attaque est soutenue par les grandes puissances. Échauffourées, escarmouches, provocations, incursions de bandits se succèdent. En 1922, les Grecs sont vaincus. Les armées turques se déchaînent contre la " ville infidèle " : les deux millions d'habitants de Smyrne sont jetés dans l'une des plus grandes catastrophes humaines du vingtième siècle. Avec son grand talent de conteur, émaillant son récit de témoignages et de détails colorés, Giles Milton nous restitue dans Le Paradis perdu toute l'ampleur de cet épisode tragique des relations Orient-Occident.