share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Cité Libre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Cité Libre

La Cité Libre

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Cité Libre"

Paru en 1937 aux Etats-Unis sous le titre An Inquiry into the Principles of the Good Society et traduit en français l'année suivante, La Cité libre n'a, malgré sa grande notoriété, jamais été republié depuis. On mesurera la nécessité intellectuelle de sa réédition en rappelant que son auteur, l'influent chroniqueur et réputé sociologue Walter Lippmann (1899-1974), a été une personnalité politique américaine de premier plan (conseiller du président Wilson, introducteur de l'expression " guerre froide "...), passé du socialisme au libéralisme dans une acception mi-américaine, mi-européenne. La Cité libre inaugure une critique conjointe du " despotisme collectiviste " de l'Etat-providence et des " illusions dogmatiques " du libéralisme économique de laissez-faire - au nom d'un " libéralisme renouvelé " à construire. L'écho rencontré par le livre a été tel qu'a été organisé à Paris fin août 1938 un " colloque Walter-Lippmann ", auquel participèrent déjà Hayek et Aron, et qui s'acheva sur la publication d'un " agenda du néolibéralisme ". Actuellement, un nombre croissant de spécialistes de philosophie et de sciences politiques français intéressés par les origines du " néo-libéralisme " voient dans La Cité libre et le colloque Walter-Lippmann le début d'une séquence fondamentale d'histoire des idées aux prolongements contemporains évidents.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 458  pages
  • Dimensions :  3.6cmx13.6cmx20.4cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Belles Lettres Paru le
  • Collection : Bibliothèque Classique de la Liberté
  • ISBN :  2251390529
  • EAN13 :  9782251390529
  • Classe Dewey :  100
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Paru en 1937 aux Etats-Unis sous le titre An Inquiry into the Principles of the Good Society et traduit en français l'année suivante, La Cité libre n'a, malgré sa grande notoriété, jamais été republié depuis. On mesurera la nécessité intellectuelle de sa réédition en rappelant que son auteur, l'influent chroniqueur et réputé sociologue Walter Lippmann (1899-1974), a été une personnalité politique américaine de premier plan (conseiller du président Wilson, introducteur de l'expression " guerre froide "...), passé du socialisme au libéralisme dans une acception mi-américaine, mi-européenne. La Cité libre inaugure une critique conjointe du " despotisme collectiviste " de l'Etat-providence et des " illusions dogmatiques " du libéralisme économique de laissez-faire - au nom d'un " libéralisme renouvelé " à construire. L'écho rencontré par le livre a été tel qu'a été organisé à Paris fin août 1938 un " colloque Walter-Lippmann ", auquel participèrent déjà Hayek et Aron, et qui s'acheva sur la publication d'un " agenda du néolibéralisme ". Actuellement, un nombre croissant de spécialistes de philosophie et de sciences politiques français intéressés par les origines du " néo-libéralisme " voient dans La Cité libre et le colloque Walter-Lippmann le début d'une séquence fondamentale d'histoire des idées aux prolongements contemporains évidents.