share_book
Envoyer cet article par e-mail

Cité Champagne, Esc. i, appt. 289, 95-Argenteuil : Editions Champ Libre, Tome 1 (1968-1971)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Cité Champagne, Esc. i, appt. 289, 95-Argenteuil : Editions Champ Libre, Tome 1 (1968-1971)

Cité Champagne, Esc. i, appt. 289, 95-Argenteuil : Editions Champ Libre, Tome 1 (1968-1971)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Cité Champagne, Esc. i, appt. 289, 95-Argenteuil : Editions Champ Libre, Tome 1 (1968-1971)"

Juste après 68, la révolution parut soudainement à portée de main. Sur la manière d'y parvenir, chacun avait sa théorie, mais, dans la pratique, tous voulaient vivre sans temps morts. Plus question de changer le monde sans se changer soi-même. Ni de croupir derrière la vitre en attendant les lendemains qui chantent. Dès lors que ça craquait partout, plus rien n'était impossible. C'est dans ce climat d'exaltation que Gérard Guégan, chômeur porté sur le romanesque, et Gérard Lebovici, riche imprésario rêvant de damer le pion à Gallimard, envisagèrent de créer avec les Editions Champ Libre le cheval de Troie d'où surgiraient les nouvelles âmes sensibles, seules capables d'incendier le Vieux Monde. Il s'agissait ni plus ni moins de produire des livres qui, en plus de refléter le fond de l'air, attenteraient, dans la forme que leur imaginerait Alain Le Saux, au goût dominant. Cité Champagne n'est donc pas un de ces essais historiques, où le vivant embaumé suinte l'ennui, mais une sorte de traversée du miroir ressuscitant, avec allégresse, un passé que ni la mort ni la trahison n'avaient encore réduit en cendres. Un passé où Archie Shepp, Jim Morrison, Reiser, George Romero, Janis Joplin faisaient cause commune avec le Black Power, les 343 avorteuses, les Weathermen, le Fhar. Un passé que les Editions Champ Libre incarnèrent au plus près de la chair. Cité Champagne sera suivi de 40, rue de la Montagne Sainte-Geneviève (1972-1974).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 532  pages
  • Dimensions :  4.0cmx14.6cmx22.8cm
  • Poids : 639.6g
  • Editeur :   Grasset & Fasquelle Paru le
  • ISBN :  2246678412
  • EAN13 :  9782246678410
  • Langue : Français

D'autres livres de Gérard Guégan

Fontenoy ne reviendra plus

« Comme je viens d’une époque, voire d’un monde, où chacun jurait de rester éternellement fidèle à ses convictions, je me suis souvent demandé pourquoi tant de figures énergiques avaient ensuite, et sans trop tarder, tourné la page de leur jeunesse. Cette question – qu’est-ce qui...

Montagne-Sainte-Geneviève, côté cour : Editions Champ Libre 2 (1972-1974)

En 1969, Gérard Guégan crée avec Gérard Lebovici, célèbre impresario qui sera assassiné en 1984, les éditions Champ Libre. Montagne-Sainte-Geneviève, côté cour poursuit et clôt la chronique de cette aventure humaine singulière, dont Cité Champagne, paru en 2006, racontait comme un roma...

Voir tous les livres de Gérard Guégan

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Juste après 68, la révolution parut soudainement à portée de main. Sur la manière d'y parvenir, chacun avait sa théorie, mais, dans la pratique, tous voulaient vivre sans temps morts. Plus question de changer le monde sans se changer soi-même. Ni de croupir derrière la vitre en attendant les lendemains qui chantent. Dès lors que ça craquait partout, plus rien n'était impossible. C'est dans ce climat d'exaltation que Gérard Guégan, chômeur porté sur le romanesque, et Gérard Lebovici, riche imprésario rêvant de damer le pion à Gallimard, envisagèrent de créer avec les Editions Champ Libre le cheval de Troie d'où surgiraient les nouvelles âmes sensibles, seules capables d'incendier le Vieux Monde. Il s'agissait ni plus ni moins de produire des livres qui, en plus de refléter le fond de l'air, attenteraient, dans la forme que leur imaginerait Alain Le Saux, au goût dominant. Cité Champagne n'est donc pas un de ces essais historiques, où le vivant embaumé suinte l'ennui, mais une sorte de traversée du miroir ressuscitant, avec allégresse, un passé que ni la mort ni la trahison n'avaient encore réduit en cendres. Un passé où Archie Shepp, Jim Morrison, Reiser, George Romero, Janis Joplin faisaient cause commune avec le Black Power, les 343 avorteuses, les Weathermen, le Fhar. Un passé que les Editions Champ Libre incarnèrent au plus près de la chair. Cité Champagne sera suivi de 40, rue de la Montagne Sainte-Geneviève (1972-1974).