share_book
Envoyer cet article par e-mail

Journal d'un berger nomade

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Journal d'un berger nomade

Journal d'un berger nomade

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Journal d'un berger nomade"

" Abel est nomade, berger, Caïn, sédentaire, cultivateur. Le berger symbolise la veille, sa fonction est un constant exercice de vigilance : il est éveillé et il voit. Nomade, il est sans racines, il n'est jamais indigène mais toujours de passage. " Ainsi s'ouvre le livre de Pascal Wick, né en 1941, devenu berger par amour de la nature et goût de la solitude. Rien ne l'y prédestinait. Détenteur d'un PhD en économie, il a d'abord été exploitant agricole et enseignant, puis a voyagé au Maghreb, en Afrique noire et aux Etats-Unis, avant de devenir pasteur itinérant, des Alpes au Montana en passant par l'Andalousie. Son journal restitue une année en compagnie des brebis et des chiens, indispensables compagnons, des nuages et des fleurs, mais aussi des loups, des grizzlis et des aigles... Spécialiste reconnu des chiens dits " de protection ", résolument favorable à la cohabitation des troupeaux et de leurs prédateurs naturels, il nous raconte ses mois passés sur les hauts plateaux, seul, avec sous sa responsabilité des milliers de bêtes, entre action permanente et veille contemplative. Toujours à l'écoute de la nature, Pascal Wick nous la peint ici comme on ne la connaît plus : généreuse et âpre, cosmogonique et sans repos. Un hymne à la liberté aussi passionnant que dépaysant.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 245  pages
  • Dimensions :  2.4cmx14.4cmx21.6cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : BIOGRAPHIE
  • ISBN :  2020995344
  • EAN13 :  9782020995344
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Abel est nomade, berger, Caïn, sédentaire, cultivateur. Le berger symbolise la veille, sa fonction est un constant exercice de vigilance : il est éveillé et il voit. Nomade, il est sans racines, il n'est jamais indigène mais toujours de passage. " Ainsi s'ouvre le livre de Pascal Wick, né en 1941, devenu berger par amour de la nature et goût de la solitude. Rien ne l'y prédestinait. Détenteur d'un PhD en économie, il a d'abord été exploitant agricole et enseignant, puis a voyagé au Maghreb, en Afrique noire et aux Etats-Unis, avant de devenir pasteur itinérant, des Alpes au Montana en passant par l'Andalousie. Son journal restitue une année en compagnie des brebis et des chiens, indispensables compagnons, des nuages et des fleurs, mais aussi des loups, des grizzlis et des aigles... Spécialiste reconnu des chiens dits " de protection ", résolument favorable à la cohabitation des troupeaux et de leurs prédateurs naturels, il nous raconte ses mois passés sur les hauts plateaux, seul, avec sous sa responsabilité des milliers de bêtes, entre action permanente et veille contemplative. Toujours à l'écoute de la nature, Pascal Wick nous la peint ici comme on ne la connaît plus : généreuse et âpre, cosmogonique et sans repos. Un hymne à la liberté aussi passionnant que dépaysant.