share_book
Envoyer cet article par e-mail

Devoirs de vérité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Devoirs de vérité

Devoirs de vérité

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Devoirs de vérité"

" L'essentiel, c'est le projet politique. Les personnalités comptent, mais ne nous laissons pas emporter par la compétition des personnes. Ne laissons pas croire que seuls importent les talents, les comportements, les attitudes. Ne traitons pas les idées et les engagements qui les accompagnent, les partis et les groupes qui leur donnent naissance comme quantité négligeable. Une authentique culture démocratique ne se réduit pas à la sélection d'un ou d'une candidat(e). C'est le projet, c'est le contrat, c'est la politique qui crée la dynamique. C'est le collectif qui porte l'individuel. " Trop longtemps, chaque camp a construit sa victoire sur le refus de l'autre. Il fallait refuser Giscard qui, lui-même, avait refusé de Gaulle. Refuser, hier, Chirac parce qu'il serait un menteur et, demain, Sarkozy parce qu'il serait un danger. Non, il faut être capable de porter une ambition partagée car, après, quand on a gagné, les adversaires rejetés s'éclipsent et nous restons face à nous-mêmes. Nous ne sommes pas dans une culture de résistance où il s'agirait simplement d'éviter le pire. Ce que nous voulons, au contraire, c'est proposer le meilleur. Parce que c'est ce qui nous permettra de durer. Non pour rester, mais pour réussir. " F. H.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 294  pages
  • Dimensions :  3.6cmx13.6cmx20.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Stock Paru le
  • ISBN :  2234059348
  • EAN13 :  9782234059344
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de  Edwy Plenel

Le 89 arabe

Le 89 Arabe: Dialogue avec Edwy PlenelLa révolution démocratique et sociale qui surgit aujourd’hui dans le monde arabe et, plus largement, dans le monde musulman, est à la fois une bonne nouvelle et un événement historique et international majeur. Ce « 89 » arabe, qui évoque tout autant...

Le sociologue et le journaliste

Robert Ezra Park (1864-1944), qui fut longtemps journaliste avant de devenir, sur le tard, sociologue à l'Université de Chicago, a consacré une partie importante de ses travaux au rôle de la presse dans la création et l'évolution d'une culture démocratique. Cet ouvrage est la première traduc...

Rosa, la vie : lettres de Rosa Luxemburg

Rosa Luxemburg fut une des figures lumineuses du mouvement socialiste au début du siècle, une des seules à s'être opposée à la guerre de 14-18. Pour cela, elle passa presque toute la guerre dans les prisons d'Allemagne. Pendant ces années, elle écrivit quantités de lettres à ses amis; il y...

Voir tous les livres de  Edwy Plenel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" L'essentiel, c'est le projet politique. Les personnalités comptent, mais ne nous laissons pas emporter par la compétition des personnes. Ne laissons pas croire que seuls importent les talents, les comportements, les attitudes. Ne traitons pas les idées et les engagements qui les accompagnent, les partis et les groupes qui leur donnent naissance comme quantité négligeable. Une authentique culture démocratique ne se réduit pas à la sélection d'un ou d'une candidat(e). C'est le projet, c'est le contrat, c'est la politique qui crée la dynamique. C'est le collectif qui porte l'individuel. " Trop longtemps, chaque camp a construit sa victoire sur le refus de l'autre. Il fallait refuser Giscard qui, lui-même, avait refusé de Gaulle. Refuser, hier, Chirac parce qu'il serait un menteur et, demain, Sarkozy parce qu'il serait un danger. Non, il faut être capable de porter une ambition partagée car, après, quand on a gagné, les adversaires rejetés s'éclipsent et nous restons face à nous-mêmes. Nous ne sommes pas dans une culture de résistance où il s'agirait simplement d'éviter le pire. Ce que nous voulons, au contraire, c'est proposer le meilleur. Parce que c'est ce qui nous permettra de durer. Non pour rester, mais pour réussir. " F. H.