share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les hommes aussi s'en souviennent : Discours du 26 novembre 1974 suivi d'un entretien avec Annick Cojean

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les hommes aussi s'en souviennent : Discours du 26 novembre 1974 suivi d'un entretien avec Annick Cojean

Les hommes aussi s'en souviennent : Discours du 26 novembre 1974 suivi d'un entretien avec Annick Cojean

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les hommes aussi s'en souviennent : Discours du 26 novembre 1974 suivi d'un entretien..."

Le 26 novembre 1974 Simone Veil, ministre de la Santé au gouvernement de Valéry Giscard d'Estaing, présente son projet de loi sur l'interruption volontaire de grossesse devant l'Assemblée nationale. Modifier profondément la loi est urgent chaque année environ 300 000 femmes dans la détresse ont recours à l'avortement clandestin ou se rendent à l'étranger pour se faire avorter, tandis que des médecins de plus en plus nombreux font part publiquement de leur pratique des IVG en toute illégalité. Ce discours et les débats qui l'ont suivi révèlent à la France entière une femme courageuse et déterminée, défendant à la fois la dignité de la femme et l'intérêt de la Nation, face à des parlementaires déchaînés, y compris dans son propre camp. Trente ans après, ce discours, d'une force extraordinaire, est enfin publié. Il est suivi d'un entretien avec Annick Cojean, journaliste au Monde, qui permet de resituer le débat dans le contexte de l'époque et de mesurer l'évolution des mentalités. Un livre essentiel au moment où d'autres pays européens continuent d'interdire l'avortement et où des milliers de femmes en Irlande, en Pologne, au Portugal mais aussi aux Etats-Unis et en Afrique subissent chaque jour des avortements à haut risque.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 112  pages
  • Dimensions :  1.4cmx13.6cmx20.8cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Stock Paru le
  • ISBN :  2234057205
  • EAN13 :  9782234057203
  • Classe Dewey :  346.01
  • Langue : Français

D'autres livres de Simone Veil

Une vie

Simone Veil accepte de se raconter à la première personne. Personnage au destin exceptionnel, elle est la femme politique dont la légitimité est la moins contestée, en France et à l'étranger ; son autobiographie est attendue depuis longtemps. Elle s'y montre telle qu'elle est : libre, ...

Prix : 103 DH
Une vie, une jeunesse au temps de la Shoah

L’idée d’extraire de ma biographie les quelques passages qui peuvent être regardés comme d’utile pédagogie vis-à-vis de la jeunesse d’aujourd’hui m’a paru séduisante. Simone Veil. Cette édition pédagogique regroupe les quatre premiers chapitres d’Une vie et couvre la [....]...

Elles sont 300 000 chaque année

Dans les années 1970, l'avortement est un acte lourd de conséquences, condamné par la loi française et pratiqué clandestinement. Lorsqu'elle présente son projet de loi en 1974, Simone Veil fait face à une majorité de députés opposés à l'avortement. Malgré des débats houleux, parfois...

Voir tous les livres de Simone Veil

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le 26 novembre 1974 Simone Veil, ministre de la Santé au gouvernement de Valéry Giscard d'Estaing, présente son projet de loi sur l'interruption volontaire de grossesse devant l'Assemblée nationale. Modifier profondément la loi est urgent chaque année environ 300 000 femmes dans la détresse ont recours à l'avortement clandestin ou se rendent à l'étranger pour se faire avorter, tandis que des médecins de plus en plus nombreux font part publiquement de leur pratique des IVG en toute illégalité. Ce discours et les débats qui l'ont suivi révèlent à la France entière une femme courageuse et déterminée, défendant à la fois la dignité de la femme et l'intérêt de la Nation, face à des parlementaires déchaînés, y compris dans son propre camp. Trente ans après, ce discours, d'une force extraordinaire, est enfin publié. Il est suivi d'un entretien avec Annick Cojean, journaliste au Monde, qui permet de resituer le débat dans le contexte de l'époque et de mesurer l'évolution des mentalités. Un livre essentiel au moment où d'autres pays européens continuent d'interdire l'avortement et où des milliers de femmes en Irlande, en Pologne, au Portugal mais aussi aux Etats-Unis et en Afrique subissent chaque jour des avortements à haut risque.