share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Mille Maisons du rêve et de la terreur

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Mille Maisons du rêve et de la terreur

Les Mille Maisons du rêve et de la terreur

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Mille Maisons du rêve et de la terreur"

Déjà, avec Terre et Cendres, son premier roman (éd. P.O.L., 2000), Atiq Rahimi, réfugié afghan vivant à Paris, disait la guerre et la souffrance, toutes les guerres, toutes les souffrances. Il nommait la mort, toutes les morts, physique, intellectuelle, affective. Et ses mots chantaient, doux à l'infini. Ici, avec ce second texte, Les Mille Maisons du rêve et de la terreur, l'écrivain poursuit sa quête de poésie, entre réalités et allégories. Sa prose est cris et violences, bonté et beauté. Elle court, s'empresse, hallucinée, incantatoire. Puis, respire, s'apaise, généreuse, sensuelle. Atiq Rahimi parle par ses silences, ses pudeurs : « Ma voix fond dans ma gorge et se déverse dans mes yeux. » Atiq Rahimi pleure. Et ses larmes sont d'or. --Martine Laval

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 201  pages
  • Dimensions :  1.0cmx14.0cmx20.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   P.O.L. Paru le
  • Collection : Fiction
  • ISBN :  2867448751
  • EAN13 :  9782867448751
  • Classe Dewey :  890
  • Langue : Français

D'autres livres de Atiq Rahimi

Syngué sabour

" Cette pierre que tu poses devant toi... devant laquelle tu te lamentes sur tous tes malheurs, toutes tes misères... à qui tu confies tout ce que tu as sur le coeur et que tu n'oses pas révéler aux autres... Tu lui parles, tu lui parles. Et la pierre t'écoute, éponge tous tes mots, tes secret...

Prix : 74 DH
Terre et cendres

Un pont, une rivière asséchée dans un paysage désolé, la guérite d'un gardien mal luné, une route qui se perd à l'horizon, un marchand qui pense le monde, un vieillard, un petit enfant, et puis l'attente. Rien ne bouge ou presque. Nous sommes en Afghanistan, pendant la guerre contre l'Union ...

Prix : 50 DH

Maudit soit Dostoïevski

Un prince est debout, insouciant, tenant une coupe à la main. Derrière lui, sur un lit, gît un corps poignardé. Deux musiciens, dans un coin de la pièce, jouent du luth et de la guimbarde. À l'extérieur, derrière la porte, deux soldats montent la garde ; l'un est armé d'une grande épée et...

Prix : 231 DH
Syngué sabour : Pierre de patience - Prix Goncourt 2008

Syngué sabour [sége sabur] n.f. (du perse syngue " pierre ", et sabour " patiente "). Pierre de patience. Dans la mythologie perse, il s'agit d'une pierre magique que l'on pose devant soi pour déverser sur elle ses malheurs, ses souffrances, ses douleurs, ses misères... On lui confie tout ce que...

Prix : 178 DH

Voir tous les livres de Atiq Rahimi

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Déjà, avec Terre et Cendres, son premier roman (éd. P.O.L., 2000), Atiq Rahimi, réfugié afghan vivant à Paris, disait la guerre et la souffrance, toutes les guerres, toutes les souffrances. Il nommait la mort, toutes les morts, physique, intellectuelle, affective. Et ses mots chantaient, doux à l'infini. Ici, avec ce second texte, Les Mille Maisons du rêve et de la terreur, l'écrivain poursuit sa quête de poésie, entre réalités et allégories. Sa prose est cris et violences, bonté et beauté. Elle court, s'empresse, hallucinée, incantatoire. Puis, respire, s'apaise, généreuse, sensuelle. Atiq Rahimi parle par ses silences, ses pudeurs : « Ma voix fond dans ma gorge et se déverse dans mes yeux. » Atiq Rahimi pleure. Et ses larmes sont d'or. --Martine Laval