share_book
Envoyer cet article par e-mail

Sommes-nous tous des psychologues ?. Approche psychosociale des théories implicites de la personnalité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Sommes-nous tous des psychologues ?. Approche psychosociale des théories implicites de la personnalité

Sommes-nous tous des psychologues ?. Approche psychosociale des théories implicites de la personnalité

  (Auteur)


Prix : 252,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  que 2 exemplaires !
Date de livraison estimée le jeudi 8 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Sommes-nous tous des psychologues ?. Approche psychosociale des théories implicites de la..."

" Psychologue ? Ce n'est pas une profession. Moi aussi je suis psychologue ", disait un gendarme à un de mes amis. Depuis lors, celui-ci a fait inscrire sur sa carte d'identité : Docteur en Psychologie. Qui a l'occasion d'un unique échange de vues n'a jamais conclu que telle personne était timide, ou prétentieuse, ou encore intelligent, extravertie, épanouie, etc ? Quel est l'enseignant qui, après quelques leçons seulement, n'a jamais décidé que tel élève était travailleur et tel autre paresseux ? Ces jugements sont basés sur des théories implicites de personnalité et nous passons notre temps à mettre ces dernières en pratique. Pourquoi ? " Sommes-nous tous des psychologue ", et sommes-nous tous de bons psychologues ? La psychologie du " Docteur en Psychologie " est-elle nécessairement meilleure que celle du gendarme ? Telles sont quelques-unes des questions que traite ce livre. Selon nos théories implicites, nous jugeons les gens d'après le qu'en-dira-t-on, leur mine, leur classe sociale, leur race, etc. Sous le prétexte de théories scientifiques, les psychologues ont plus que nous autres recours à ce genre de théories implicites. Il est vrai qu'il n'y a pas une grande différence entre théories scientifiques et implicites ; toutes deux reposent largement sur des similitudes sémantiques. A ce jeu, on conçoit aisément que les erreurs soient fréquentes. Pourquoi maintenons-nous dès lors nos théories et quand acceptons-nous de les changer ? Jacques-Philippe Leyens enseigne la psychologie sociale expérimentale à l'Université Catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve). Membre du comité exécutif de l'Association Européenne de Psychologie Sociale Expérimentale, il est également éditeur en chef de l'European Journal of Social Psychology. Ses recherches ont trait à la perception sociale - le sujet de ce livre - de même qu'à l'influence de la violence à la télévision et au cinéma sur le comportement des spectateurs.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 292  pages
  • Dimensions :  2.4cmx15.2cmx21.4cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Mardaga 
  • Collection : Psycho Sc Humai
  • ISBN :  2870091818
  • EAN13 :  9782870091814
  • Classe Dewey :  155.2
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

" Psychologue ? Ce n'est pas une profession. Moi aussi je suis psychologue ", disait un gendarme à un de mes amis. Depuis lors, celui-ci a fait inscrire sur sa carte d'identité : Docteur en Psychologie. Qui a l'occasion d'un unique échange de vues n'a jamais conclu que telle personne était timide, ou prétentieuse, ou encore intelligent, extravertie, épanouie, etc ? Quel est l'enseignant qui, après quelques leçons seulement, n'a jamais décidé que tel élève était travailleur et tel autre paresseux ? Ces jugements sont basés sur des théories implicites de personnalité et nous passons notre temps à mettre ces dernières en pratique. Pourquoi ? " Sommes-nous tous des psychologue ", et sommes-nous tous de bons psychologues ? La psychologie du " Docteur en Psychologie " est-elle nécessairement meilleure que celle du gendarme ? Telles sont quelques-unes des questions que traite ce livre. Selon nos théories implicites, nous jugeons les gens d'après le qu'en-dira-t-on, leur mine, leur classe sociale, leur race, etc. Sous le prétexte de théories scientifiques, les psychologues ont plus que nous autres recours à ce genre de théories implicites. Il est vrai qu'il n'y a pas une grande différence entre théories scientifiques et implicites ; toutes deux reposent largement sur des similitudes sémantiques. A ce jeu, on conçoit aisément que les erreurs soient fréquentes. Pourquoi maintenons-nous dès lors nos théories et quand acceptons-nous de les changer ? Jacques-Philippe Leyens enseigne la psychologie sociale expérimentale à l'Université Catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve). Membre du comité exécutif de l'Association Européenne de Psychologie Sociale Expérimentale, il est également éditeur en chef de l'European Journal of Social Psychology. Ses recherches ont trait à la perception sociale - le sujet de ce livre - de même qu'à l'influence de la violence à la télévision et au cinéma sur le comportement des spectateurs.