share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les mères qui travaillent sont-elles coupables ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les mères qui travaillent sont-elles coupables ?

Les mères qui travaillent sont-elles coupables ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les mères qui travaillent sont-elles coupables ?"

Aujourd'hui partagées entre leurs enfants et leur vie professionnelle, les femmes ont du mal à faire entendre leurs difficultés. Pourtant, avec la féminisation du monde du travail et l'accès à de nouvelles responsabilités, concilier l'intérêt de l'enfant et l'activité professionnelle est devenu un véritable enjeu de société. Sylviane Giampino, psychanalyste depuis plus de vingt ans auprès des jeunes enfants et de leur famille, s'appuie sur les données les plus récentes de la psychologie de l'enfant pour bousculer les stéréotypes soi-disant scientifiques réduisant le développement du tout-petit au seul lien avec sa mère. Dans ce livre, elle s'insurge contre les idées reçues sur le rapport entre l'épanouissement de l'enfant et le travail - ou non travail - de sa mère. Outre la tendance maternelle à culpabiliser, l'auteur distingue une culpabilité "masquée", induite par l'environnement, qui parasite la relation aux enfants, la vie de couple et la vie professionnelle. Elle dessine ainsi une autre vision des besoins de l'enfant et des façons d'y répondre, même en l'absence de la mère, sous réserve d'une implication du père, de la qualité des modes de garde et de l'organisation du travail. Un ouvrage tonique, argumenté, rassurant : enfin du neuf sur le sujet.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 277  pages
  • Dimensions :  2.6cmx14.6cmx22.4cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Editions Albin Michel Paru le
  • Collection : ESSAIS DOC.
  • ISBN :  2226179321
  • EAN13 :  9782226179326
  • Classe Dewey :  331.44
  • Langue : Français

D'autres livres de Sylviane Giampino

Nos enfants sous haute surveillance : Evaluations, dépistages, médicaments...

Sous couvert de prévention, dès la crèche et la maternelle, tests et dépistages se multiplient. Le retour des idées déterministes qui prétendent que le devenir d'un enfant serait joué très tôt, voire inscrit dans son cerveau est alarmant. Le regard que porte notre société sur l'enfance e...

A l'écoute des bébés et de ceux qui les entourent

Se tenir à l'écoute des bébés et de ceux qui les entourent, qu'est-ce que cela veut dire ? Cela suppose une attitude particulière, celle du corps et de l'esprit engagés, attentifs, réceptifs. Cela implique de prêter l'oreille, de savoir regarder, sentir, toucher, être touché, parler... Mai...

Voir tous les livres de Sylviane Giampino

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Aujourd'hui partagées entre leurs enfants et leur vie professionnelle, les femmes ont du mal à faire entendre leurs difficultés. Pourtant, avec la féminisation du monde du travail et l'accès à de nouvelles responsabilités, concilier l'intérêt de l'enfant et l'activité professionnelle est devenu un véritable enjeu de société. Sylviane Giampino, psychanalyste depuis plus de vingt ans auprès des jeunes enfants et de leur famille, s'appuie sur les données les plus récentes de la psychologie de l'enfant pour bousculer les stéréotypes soi-disant scientifiques réduisant le développement du tout-petit au seul lien avec sa mère. Dans ce livre, elle s'insurge contre les idées reçues sur le rapport entre l'épanouissement de l'enfant et le travail - ou non travail - de sa mère. Outre la tendance maternelle à culpabiliser, l'auteur distingue une culpabilité "masquée", induite par l'environnement, qui parasite la relation aux enfants, la vie de couple et la vie professionnelle. Elle dessine ainsi une autre vision des besoins de l'enfant et des façons d'y répondre, même en l'absence de la mère, sous réserve d'une implication du père, de la qualité des modes de garde et de l'organisation du travail. Un ouvrage tonique, argumenté, rassurant : enfin du neuf sur le sujet.