share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jean Gaumy

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jean Gaumy

Jean Gaumy

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jean Gaumy"

Homme d"'embarquements", Jean Gaumy, membre de l'agence Magnum, occupe une place particulière au sein du photojournalisme. Son oeuvre s'attache à révéler des communautés humaines, des corporations, d'abords souvent austères, et peu médiatisées. Adepte des "voyages méconnus vers des lieux hors du temps", Jean Gaumy explore dans ses films et reportages le monde de la vie rurale ou maritime, dressant des portraits approfondis de fragments de vies singulières ou de destins collectifs marqués par la rudesse et la nécessité. Sous son objectif, cheminots et paysans, ouvriers et marins pêcheurs perpétuent la grande fresque des gestes, des visages et des savoirs de l'âpre et intemporel labeur humain. Pour Alain Bergala, Jean Gaumy "fait partie de ces photographes qui savent que l'on ne peut photographier le réel qu'à partir de l'imaginaire qui nous constitue si l'on veut que l'image, aussi documentaire soit-elle, ne relève pas de la seule représentation du visible".

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 78  pages
  • Dimensions :  0.9cmx13.0cmx19.0cm
  • Poids : 276.7g
  • Editeur :   Actes Sud Paru le
  • Collection : Photo poche
  • ISBN :  2742791582
  • EAN13 :  9782742791583
  • Classe Dewey :  770
  • Langue : Français

D'autres livres de  Alain Bergala

Renoir / Renoir

Pour l'ouverture de son nouvel espace rue de Bercy, la Cinémathèque française présente une exposition intitulée " Renoir/Renoir ". Autour des deux artistes les plus emblématiques du " clan Renoir " - le peintre Pierre-Auguste et son fils jean, cinéaste -, cet ouvrage évoque les liens [......

Prix : 511 DH
L'Esthétique du film

Prix : 239 DH

Esthétique du film

Ce manuel est devenu le classique des études cinématographiques. Traduit en onze langues, il offre aux étudiants et aux cinéphiles un panorama complet de l'esthétique du cinéma et de l'audiovisuel, sous tous ses aspects comme art, comme langage, comme écriture, comme récit et comme [....]...

New York

L'été 1981, Libération, à la recherche d'un nouveau rapport texte-image, commande à Raymond Depardon, pour ses pages internationales, une image de New York légendée, chaque jour du 2 juillet au 7 août. Une petite révolution est en train de s'accomplir dans la perception de la photographie :...

Voir tous les livres de  Alain Bergala

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Homme d"'embarquements", Jean Gaumy, membre de l'agence Magnum, occupe une place particulière au sein du photojournalisme. Son oeuvre s'attache à révéler des communautés humaines, des corporations, d'abords souvent austères, et peu médiatisées. Adepte des "voyages méconnus vers des lieux hors du temps", Jean Gaumy explore dans ses films et reportages le monde de la vie rurale ou maritime, dressant des portraits approfondis de fragments de vies singulières ou de destins collectifs marqués par la rudesse et la nécessité. Sous son objectif, cheminots et paysans, ouvriers et marins pêcheurs perpétuent la grande fresque des gestes, des visages et des savoirs de l'âpre et intemporel labeur humain. Pour Alain Bergala, Jean Gaumy "fait partie de ces photographes qui savent que l'on ne peut photographier le réel qu'à partir de l'imaginaire qui nous constitue si l'on veut que l'image, aussi documentaire soit-elle, ne relève pas de la seule représentation du visible".