share_book
Envoyer cet article par e-mail

La guerre : Essais historiques

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La guerre : Essais historiques

La guerre : Essais historiques

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La guerre : Essais historiques"

Le souci de préserver la paix est devenu angoisse avec l'invention de l'arme nucléaire. Considérée longtemps comme un fléau, la guerre a été condamnée par le christianisme, l'esprit des Lumières, l'évolution des sensibilités. Or elle est toujours et partout présente, même en Europe. Rebutés un moment par les hécatombes des guerres mondiales, les historiens, au premier rang desquels André Corvisier, se sont remis à étudier ce mal singulier. Comme la guerre affecte toutes les activités humaines, sont abordés dans cet ouvrage les liens qu'elle entretient avec la violence, son recours à toutes les ressources naturelles et humaines, son rôle dans le développement de l'Etat, les facteurs moraux qui la sous-tendent et, pour finir, son rapport compliqué avec la politique. Voilà qui donne à réfléchir à ceux, désormais les plus nombreux en France, qui n'ont pas connu la guerre et qui découvrent les ravages du terrorisme dont traite le dernier chapitre, inédit, rédigé par Hervé Coutau-Bégarie, également auteur d'une nouvelle préface à cet ouvrage paru en 1995 et devenu un classique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 430  pages
  • Dimensions :  3.6cmx14.0cmx24.8cm
  • Poids : 598.7g
  • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
  • Collection : Pour l'histoire
  • ISBN :  2262023336
  • EAN13 :  9782262023331
  • Classe Dewey :  355.0209
  • Langue : Français

D'autres livres de André Corvisier

Précis d'histoire moderne

A la mesure des bouleversements que nous vivons aujourd'hui, l'expression " temps modernes " qualifiant en France la période allant de la découverte de l'Amérique à la Révolution, apparaît de plus en plus paradoxale. Elle peut cependant se justifier par le fait qu'elle a vu l'élaboration [...

Louvois

Louvois a longtemps inspiré une solide haine aux historiens. De multiples charges ont pesé sur le ministre de la Guerre de Louis XIV: le cabinet noir, le viol des correspondances, la révocation de l'Edit de Nantes, les dragonnades, la dévastation du Palatinat... Dès son vivant, sa puissance occ...

Voir tous les livres de André Corvisier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le souci de préserver la paix est devenu angoisse avec l'invention de l'arme nucléaire. Considérée longtemps comme un fléau, la guerre a été condamnée par le christianisme, l'esprit des Lumières, l'évolution des sensibilités. Or elle est toujours et partout présente, même en Europe. Rebutés un moment par les hécatombes des guerres mondiales, les historiens, au premier rang desquels André Corvisier, se sont remis à étudier ce mal singulier. Comme la guerre affecte toutes les activités humaines, sont abordés dans cet ouvrage les liens qu'elle entretient avec la violence, son recours à toutes les ressources naturelles et humaines, son rôle dans le développement de l'Etat, les facteurs moraux qui la sous-tendent et, pour finir, son rapport compliqué avec la politique. Voilà qui donne à réfléchir à ceux, désormais les plus nombreux en France, qui n'ont pas connu la guerre et qui découvrent les ravages du terrorisme dont traite le dernier chapitre, inédit, rédigé par Hervé Coutau-Bégarie, également auteur d'une nouvelle préface à cet ouvrage paru en 1995 et devenu un classique.