share_book
Envoyer cet article par e-mail

Témoins de l'inactuel : Quatre écrivains contemporains face au deuil

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Témoins de l'inactuel : Quatre écrivains contemporains face au deuil

Témoins de l'inactuel : Quatre écrivains contemporains face au deuil

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Témoins de l'inactuel : Quatre écrivains contemporains face au deuil"

Le discours commun de notre époque nous enjoint de " faire rapidement notre deuil " : la souffrance et le manque éprouvés a la disparition d'un proche seraient des atteintes réparables portées provisoirement à l'intégrité de l'individu. Des techniques seraient disponibles pour guérir ces blessures de l'âme.. Contre cette conception positiviste, cet essai analyse les marques laissées par le deuil dans l'écriture de quatre écrivains contemporains. Loin d'apparaître comme un accident secondaire, la confrontation avec le silence de l'être disparu exige de l'écrivain qu'il ré-examine la justification de son exercice de la parole. Epreuve, le deuil l'est donc à plusieurs titres : la mélancolie cesse de se nourrir de fantômes ou de désirs avortés pour découvrir la permanence du lien qui nous attache aux morts. Sans pathos ni grandiloquence, les poètes Claude Esteban et Michel Deguy et les essayistes Roland Barthes et Pierre nichet nous offrent quatre parcours habités par l'insistance des absents, ces témoins de l'inactuel (Roland Barthes). Quatre imaginaires hantés par ce que Jacques Rouhaud a si justement nommé quelque chose, noir. La prédominance de cette tonalité n'empêche nullement l'apparition d'autres nuances-humour, joie, colère, lucidité : celles-là même dont s'enrichit notre relation à la communauté.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 160  pages
  • Dimensions :  1.6cmx13.6cmx21.2cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   José Corti Editions Paru le
  • Collection : Les essais
  • ISBN :  271430947X
  • EAN13 :  9782714309471
  • Classe Dewey :  809
  • Langue : Français

D'autres livres de Dominique Carlat

Zola (Emile), Germinal

Sous le Second Empire, dans le nord de la France, le jeune Etienne Lantier incite les mineurs à se révolter contre leurs misérables conditions de vie. "M. Zola a magnifiquement rendu ce qu'il y a de fatal, d'aveugle, d'impersonnel, d'imprévisible dans un drame de cette sorte, la contagion des co...

Le mal : Shakespeare, Macbeth; Rousseau, Profession de foi du Vicaire savoyard; Giono, Les Ames fortes

Clefs concours s'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier scientifiques. Clefs concours offre une synthèse par sujet. Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches permettant de fai...

Voir tous les livres de Dominique Carlat

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le discours commun de notre époque nous enjoint de " faire rapidement notre deuil " : la souffrance et le manque éprouvés a la disparition d'un proche seraient des atteintes réparables portées provisoirement à l'intégrité de l'individu. Des techniques seraient disponibles pour guérir ces blessures de l'âme.. Contre cette conception positiviste, cet essai analyse les marques laissées par le deuil dans l'écriture de quatre écrivains contemporains. Loin d'apparaître comme un accident secondaire, la confrontation avec le silence de l'être disparu exige de l'écrivain qu'il ré-examine la justification de son exercice de la parole. Epreuve, le deuil l'est donc à plusieurs titres : la mélancolie cesse de se nourrir de fantômes ou de désirs avortés pour découvrir la permanence du lien qui nous attache aux morts. Sans pathos ni grandiloquence, les poètes Claude Esteban et Michel Deguy et les essayistes Roland Barthes et Pierre nichet nous offrent quatre parcours habités par l'insistance des absents, ces témoins de l'inactuel (Roland Barthes). Quatre imaginaires hantés par ce que Jacques Rouhaud a si justement nommé quelque chose, noir. La prédominance de cette tonalité n'empêche nullement l'apparition d'autres nuances-humour, joie, colère, lucidité : celles-là même dont s'enrichit notre relation à la communauté.