share_book
Envoyer cet article par e-mail

La République brûle-t-elle ? : Essai sur les violences urbaines françaises

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La République brûle-t-elle ? : Essai sur les violences urbaines françaises

La République brûle-t-elle ? : Essai sur les violences urbaines françaises

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La République brûle-t-elle ? : Essai sur les violences urbaines françaises"

En France, pendant trois semaines consécutives, des cités se sont embrasées. Des milliers de véhicules incendiés, des bâtiments publics calcinés, des passagers d'autobus menacés de mort : les émeutes qui ont éclaté durant l'automne 2005 ne sauraient être considérées comme la seule expression du mal-être des jeunes et des moins jeunes qui n'ont pas hésité à manier le cocktail Molotov, et parfois l'arme à feu, contre les forces d'une police vilipendée. Le calme revenu, les inquiétudes persistent. Il semble que ce brutal déchirement du tissu social et culturel français tienne à un quadruple échec de l'intégration française : l'échec de la culture, l'échec de la société, l'échec de la politique et l'échec de la langue. A si courte distance des émeutes qui ont précipité maintes villes de France, quelle que soit la couleur de leur municipalité, dans le tumulte et parfois dans la panique, il convenait de restituer ses droits à l'analyse proprement universitaire. Les chercheurs réunis dans le présent ouvrage ont l'ambition d'inviter les lecteurs à d'autres réflexions, sous la seule condition d'une argumentation dans laquelle chacun se gardera de confondre instruments d'analyse et signes ostensibles d'appartenance idéologique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 199  pages
  • Dimensions :  1.6cmx15.6cmx23.2cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Editions Michalon Paru le
  • Collection : ESSAIS
  • ISBN :  2841863174
  • EAN13 :  9782841863174
  • Classe Dewey :  300
  • Langue : Français

D'autres livres de  Jean-François Mattéi

Les Politiques

Etonnante vie que celle d'Aristote : il fut l'élève de Platon, le plus grand des philosophes, et le maître d'Alexandre, le plus grand des conquérants ! Aristote n'envisage pas dès l'abord la cité sous l'angle d'un modèle idéal, comme le faisait Platon, mais il part de ses conditions ...

Prix : 70 DH

La République

Référence obligée en philosophie politique, La République constitue à la fois une forme d'utopie, décrivant une cité idéale gouvernée par les sages, et une critique sans appel de la démocratie grecque. Le lecteur contemporain ne peut s'empêcher d'établir un rapprochement entre la représ...

Prix : 70 DH

Voir tous les livres de  Jean-François Mattéi

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En France, pendant trois semaines consécutives, des cités se sont embrasées. Des milliers de véhicules incendiés, des bâtiments publics calcinés, des passagers d'autobus menacés de mort : les émeutes qui ont éclaté durant l'automne 2005 ne sauraient être considérées comme la seule expression du mal-être des jeunes et des moins jeunes qui n'ont pas hésité à manier le cocktail Molotov, et parfois l'arme à feu, contre les forces d'une police vilipendée. Le calme revenu, les inquiétudes persistent. Il semble que ce brutal déchirement du tissu social et culturel français tienne à un quadruple échec de l'intégration française : l'échec de la culture, l'échec de la société, l'échec de la politique et l'échec de la langue. A si courte distance des émeutes qui ont précipité maintes villes de France, quelle que soit la couleur de leur municipalité, dans le tumulte et parfois dans la panique, il convenait de restituer ses droits à l'analyse proprement universitaire. Les chercheurs réunis dans le présent ouvrage ont l'ambition d'inviter les lecteurs à d'autres réflexions, sous la seule condition d'une argumentation dans laquelle chacun se gardera de confondre instruments d'analyse et signes ostensibles d'appartenance idéologique.