share_book
Envoyer cet article par e-mail

Essais, discours et lettres ouvertes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Essais, discours et lettres ouvertes

Essais, discours et lettres ouvertes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Essais, discours et lettres ouvertes"

Ces textes - récits, discours, articles de journaux, lettres ouvertes, essais - furent écrits entre 1950 et 1962 ; ils sont cependant, pour la plupart, de la plus brûlante actualité. Faulkner s'y montre le plus généreux, le plus intrépide avocat de la paix dans le monde et de l'intégration des Noirs dans la société américaine. A partir de 1950 et jusqu'à sa mort, cet ennemi farouche de la publicité et des journalistes se départit de sa réserve. Animé par son tempérament de lutteur, par une soif ancestrale d'indépendance et de justice, et par son amour de la paix, ses discours, ses lettres aux journaux sont le plus souvent de pathétiques appels à la raison, à la tolérance, à la compréhension mutuelle, à l'amitié. Faulkner dénonce dans ce livre une des causes essentielles des luttes dans le monde moderne : la peur - ce sera le titre d'un de ses essais les plus importants - la peur, " le plus vil " des sentiments, " une peur physique, collective, universelle... " C'est elle qui entretient la méfiance entre les nations et les dresse les unes contre les autres. C'est encore la peur qui est au coeur du problème noir, et cet homme du Sud plaide courageusement pour ces Noirs qu'il connaît mieux que personne, étant né et ayant grandi parmi eux. Il ne cesse de leur conseiller la modération et la patience. Par ailleurs, les essais et les discours rassemblés dans le présent volume complètent la connaissance que nous avons de l'oeuvre de Faulkner. Nous y trouvons des évocations de paysages d'une grande poésie, et en particulier le récit épique et admirable de l'inondation du Mississippi. Ces récits, enfin, contribuent à nous faire mieux connaître l'homme, le citoyen américain du Sud. Faulkner y révèle de façon saisissante son caractère entier, son humeur farouchement indépendante, son tempérament d'éternel protestataire, sa passion des sports, mais plus que tout son humanité foncière

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • Dimensions :  2.0cmx14.0cmx20.4cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Monde Entier
  • ISBN :  2070269892
  • EAN13 :  9782070269891
  • Langue : Français

D'autres livres de W. Faulkner

Les Larrons

408pages. poche. broché....

Prix : 92 DH

Light in August

Winner of the Nobel Prize for Literature...

Voir tous les livres de W. Faulkner

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Ces textes - récits, discours, articles de journaux, lettres ouvertes, essais - furent écrits entre 1950 et 1962 ; ils sont cependant, pour la plupart, de la plus brûlante actualité. Faulkner s'y montre le plus généreux, le plus intrépide avocat de la paix dans le monde et de l'intégration des Noirs dans la société américaine. A partir de 1950 et jusqu'à sa mort, cet ennemi farouche de la publicité et des journalistes se départit de sa réserve. Animé par son tempérament de lutteur, par une soif ancestrale d'indépendance et de justice, et par son amour de la paix, ses discours, ses lettres aux journaux sont le plus souvent de pathétiques appels à la raison, à la tolérance, à la compréhension mutuelle, à l'amitié. Faulkner dénonce dans ce livre une des causes essentielles des luttes dans le monde moderne : la peur - ce sera le titre d'un de ses essais les plus importants - la peur, " le plus vil " des sentiments, " une peur physique, collective, universelle... " C'est elle qui entretient la méfiance entre les nations et les dresse les unes contre les autres. C'est encore la peur qui est au coeur du problème noir, et cet homme du Sud plaide courageusement pour ces Noirs qu'il connaît mieux que personne, étant né et ayant grandi parmi eux. Il ne cesse de leur conseiller la modération et la patience. Par ailleurs, les essais et les discours rassemblés dans le présent volume complètent la connaissance que nous avons de l'oeuvre de Faulkner. Nous y trouvons des évocations de paysages d'une grande poésie, et en particulier le récit épique et admirable de l'inondation du Mississippi. Ces récits, enfin, contribuent à nous faire mieux connaître l'homme, le citoyen américain du Sud. Faulkner y révèle de façon saisissante son caractère entier, son humeur farouchement indépendante, son tempérament d'éternel protestataire, sa passion des sports, mais plus que tout son humanité foncière