share_book
Envoyer cet article par e-mail

Frères humains qui... : Essai sur la frérocité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Frères humains qui... : Essai sur la frérocité

Frères humains qui... : Essai sur la frérocité

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Frères humains qui... : Essai sur la frérocité"

Dans ce nouvel ouvrage, Jean-Richard Freymann poursuit son exploration des figures imaginaires et symboliques de nature " familiale ". Il articule ici l'amour avec la violence, l'agressivité, la haine et la frérocité qu'il redéfinit en s'appuyant en particulier sur la poésie de François Villon. Comment penser alors le triptyque fraternité, frérocité, fraterniser ? L'image de Remus et Romulus tétant à la même louve illustre cette notion de frérocité, référée aux rivalités oedipiennes et à ce qui se joue de l'inscription symbolique dans un groupe humain... ou inhumain. La fraternité est-elle une exigence, un devoir-être, un idéal qui s'impose ? N'est-elle pas plutôt le voile de la frérocité ? La frérocité, qui fait que toute guerre, en son fonds, est une guerre civile où des frères s'entretuent, mène-t-elle le monde ? La psychologie collective peut-elle ne pas être fréroce ? Y a-t-il un au-delà de la frérocité et quelle en est sa fonction

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 166  pages
  • Dimensions :  1.2cmx14.8cmx21.8cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Erès Paru le
  • Collection : Hypothèses
  • ISBN :  2749202191
  • EAN13 :  9782749202198
  • Classe Dewey :  155.443
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Richard Freymann

Clinique de la déshumanisation : Le trauma, l'horreur et le réel

Quels sont les effets sur les sujets de ce que de nombreuses voix dénoncent comme des faits flagrants de "déshumanisation" affectant notre monde contemporain ? Des psychanalystes mais aussi des politiques, des médecins, des philosophes, des professeurs, des psychiatres, des psychologues, des soci...

Introduction à l'écoute

Ce livre s'adresse à tous ceux qui tentent d'oublier leur ego pour approfondir l'art d'écouter l'autre. En traversant plusieurs moments fondateurs de la clinique aliéniste, psychiatrique et psychanalytique, l'auteur définit la part qui revient au regard, à la voix, au verbe, à l'entendement da...

Voir tous les livres de Jean-Richard Freymann

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dans ce nouvel ouvrage, Jean-Richard Freymann poursuit son exploration des figures imaginaires et symboliques de nature " familiale ". Il articule ici l'amour avec la violence, l'agressivité, la haine et la frérocité qu'il redéfinit en s'appuyant en particulier sur la poésie de François Villon. Comment penser alors le triptyque fraternité, frérocité, fraterniser ? L'image de Remus et Romulus tétant à la même louve illustre cette notion de frérocité, référée aux rivalités oedipiennes et à ce qui se joue de l'inscription symbolique dans un groupe humain... ou inhumain. La fraternité est-elle une exigence, un devoir-être, un idéal qui s'impose ? N'est-elle pas plutôt le voile de la frérocité ? La frérocité, qui fait que toute guerre, en son fonds, est une guerre civile où des frères s'entretuent, mène-t-elle le monde ? La psychologie collective peut-elle ne pas être fréroce ? Y a-t-il un au-delà de la frérocité et quelle en est sa fonction