share_book
Envoyer cet article par e-mail

Myhtologies de l'argent : Essai sur l'histoire des représentations de la richesse et de la pauvreté dans la France contemporaine (XIXe-XXe siècles)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime

Myhtologies de l'argent : Essai sur l'histoire des représentations de la richesse et de la pauvreté dans la France contemporaine (XIXe-XXe siècles)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Myhtologies de l'argent : Essai sur l'histoire des représentations de la..."

Les Rothschild, les usuriers, les deux cents familles, voilà des figures mythiques et diabolisées par l'antisémitisme. Alimentant force légendes, elles hantent l'imaginaire des Français du XIXe jusqu'à fort avant dans le XXe siècle. Elles sont détentrices d'argent et il leur est reproché de s'en servir pour exercer une domination sociale voire politique. L'argent a acquis une dimension magique tout au long de l'histoire. Il est censé permettre d'accéder au bonheur. C'est la grande utopie des pionniers des Caisses d'Epargne. La carence d'argent terrorise tellement les contemporains qu'ils en viennent à faire d'une partie des pauvres des " riches déguisés ". Allant à contre-courant des lieux communs quant à la nécessité d'en posséder, Charles Péguy en arrive au début du XXe siècle à faire l'éloge de la pauvreté, proposant en quelque sorte un mythe dans le mythe. Quant aux partenaires de la controverse sur la fonction des banques à la même époque, ils trouvent subtile d'adopter les surnoms mythiques de Lysis et de Testis. En visitant et revisitant ces mythologies de l'argent, sans prétendre à l'exhaustivité, cet essai contribue à nous introduire aux sensibilités contemporaines.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 124  pages
  • Dimensions :  1.4cmx15.2cmx23.8cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Economica Paru le
  • Collection : Economies et sociétés contemporaines
  • ISBN :  2717853634
  • EAN13 :  9782717853636
  • Classe Dewey :  305.5
  • Langue : Français

D'autres livres de André Gueslin

L'Etat, l'économie et la société française

Le poids excessif de l'État serait-il la cause des difficultés économiques ? Faudrait-il revenir à un État faible, celui du XIXe siècle, cantonné dans ses fonctions de défense et de protection des citoyens conformément à la conception libérale de l'État gendarme ? André Gueslin [....

Handicaps, pauvreté et exclusion dans la France du XIXe siècle

Le statut social des infirmes et des handicapés a considérablement varié au cours de l'Histoire. Mendiants livrés à la charité publique sous l'Ancien Régime, ils sont progressivement pris en charge par l'État à partir de la Révolution française : des institutions accueillent sourds et ave...

Voir tous les livres de André Gueslin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les Rothschild, les usuriers, les deux cents familles, voilà des figures mythiques et diabolisées par l'antisémitisme. Alimentant force légendes, elles hantent l'imaginaire des Français du XIXe jusqu'à fort avant dans le XXe siècle. Elles sont détentrices d'argent et il leur est reproché de s'en servir pour exercer une domination sociale voire politique. L'argent a acquis une dimension magique tout au long de l'histoire. Il est censé permettre d'accéder au bonheur. C'est la grande utopie des pionniers des Caisses d'Epargne. La carence d'argent terrorise tellement les contemporains qu'ils en viennent à faire d'une partie des pauvres des " riches déguisés ". Allant à contre-courant des lieux communs quant à la nécessité d'en posséder, Charles Péguy en arrive au début du XXe siècle à faire l'éloge de la pauvreté, proposant en quelque sorte un mythe dans le mythe. Quant aux partenaires de la controverse sur la fonction des banques à la même époque, ils trouvent subtile d'adopter les surnoms mythiques de Lysis et de Testis. En visitant et revisitant ces mythologies de l'argent, sans prétendre à l'exhaustivité, cet essai contribue à nous introduire aux sensibilités contemporaines.