share_book
Envoyer cet article par e-mail

Llorens Artigas : Catalogue raisonné

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Llorens Artigas : Catalogue raisonné

Llorens Artigas : Catalogue raisonné

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Llorens Artigas : Catalogue raisonné"

En véritable artisan, le céramiste Llorens Artigas possède les qualités d'exigence, de méticulosité, le goût de l'expérimentation et de l'innovation : il a inventé plus de 3 000 formules d'émaux. Barcelonais d'origine, après avoir suivi dans sa ville natale des cours de dessin puis surtout l'École des Arts et métiers il séjourna longtemps à Paris où il rencontra de nombreux artistes. C'est en 1917 qu'il avait découvert sa vocation de potier à l'occasion d'une grande exposition de céramistes français. Son inventivité, Artigas la limite volontairement au domaine des émaux: « Je saisis la forme primitive : celle que fournit le tour. Ainsi, les formes de ce que je travaille s'apparentent à celles des céramiques primitives de tous les pays et de toutes les civilisations... Mon travail d'invention personnelle est dans les émaux et dans les couleurs: c'est dans ce domaine la que je cherche en effet du nouveau. Sans doute est-ce pourquoi Artigas céramiste réfléchit sur la couleur et pense en peintre, jusqu'à rechercher des collaborations avec des artistes comme Dufy (au cours des premières années parisiennes 1923-1927) et plus importante encore celle avec Miro (tout au long des années 1944-1948 puis 1953-1972). Animé du désir de "donner une chance à des sculpteurs et à des peintres d'associer leur art à celui de la céramique tout en leur fournissant les moyens de le faire dans le plus grand respect de leur travail... [il cherchait] à leur éviter de tomber entre les mains de céramistes amateurs ou industriels ignorants de ce qu'est l'oeuvre artistique" Nombreuses sont les oeuvres nées de cette fructueuse collaboration parmi lesquelles: le mural de l'Unesco (1956), ceux de l'Université de Harvard (1960), du Guggenheim Museum de New York (1966) ou encore de l'aéroport de Barcelone (1979) à propos desquels il aime à constater que l'« on ne distingue pas où commence le peintre et où finit le céramiste ». Un essai biographique, mettant en évidence la richesse de la vie de cet artiste haut en couleurs, personnalité du monde artistique de l'époque, précède le catalogue où sont recensées plus de 1000 oeuvres accompagnées chacune d'une notice détaillée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 428  pages
  • Dimensions :  4.0cmx30.0cmx31.0cm
  • Poids : 3302.2g
  • Editeur :   Editions Cercle D'art 
  • Collection : Grands créateurs contemporains
  • ISBN :  2702203485
  • EAN13 :  9782702203484
  • Langue : Français

D'autres livres de Francesc Miralles

Alexia - Quand nous étions morts

C'est l'histoire de Christian, un jeune Espagnol de 17 ans qui, en perdant son frère jumeau, a perdu le goût de vivre. La seule chose qu'il aime encore : errer dans les cimetières comme une âme en peine, de la musique classique plein les oreilles, en lisant les grands Romantiques. Jusqu'au [....

Prix : 25 DH
L'amour en minuscules

Samuel de Juan est un professeur d'allemand solitaire qui aime se réfugier dans la littérature et la musique classique. De sa bulle, il ne s'échappe que pour donner ses cours à l'université. Mais au lendemain d'un réveillon du nouvel an, la visite inattendue d'un chat vient bouleverser ses hab...

Todos los Tes del mundo/ All the Teas of the World (Sabores Del Mundo) (Spanish Edition)

Este libro profusamente ilustrado es el manual más completo acerca del té, una planta cada vez más apreciada en el mundo por sus probados beneficios para la salud y el espíritu. De hecho, la extrema longevidad que se da en algunas regiones de China se ha asociado a la ingestión regular de té v...

La symphonie d'Einstein

La vie du journaliste barcelonais Javier Costa bascule après une émission de radio consacrée à Albert Einstein. Un auditeur lui envoie un billet de bus pour Cadaqués accompagné d'une équation, E = ac2, rappelant étrangement la formule de la relativité. Javier se lance alors à la recherche ...

Voir tous les livres de Francesc Miralles

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En véritable artisan, le céramiste Llorens Artigas possède les qualités d'exigence, de méticulosité, le goût de l'expérimentation et de l'innovation : il a inventé plus de 3 000 formules d'émaux. Barcelonais d'origine, après avoir suivi dans sa ville natale des cours de dessin puis surtout l'École des Arts et métiers il séjourna longtemps à Paris où il rencontra de nombreux artistes. C'est en 1917 qu'il avait découvert sa vocation de potier à l'occasion d'une grande exposition de céramistes français. Son inventivité, Artigas la limite volontairement au domaine des émaux: « Je saisis la forme primitive : celle que fournit le tour. Ainsi, les formes de ce que je travaille s'apparentent à celles des céramiques primitives de tous les pays et de toutes les civilisations... Mon travail d'invention personnelle est dans les émaux et dans les couleurs: c'est dans ce domaine la que je cherche en effet du nouveau. Sans doute est-ce pourquoi Artigas céramiste réfléchit sur la couleur et pense en peintre, jusqu'à rechercher des collaborations avec des artistes comme Dufy (au cours des premières années parisiennes 1923-1927) et plus importante encore celle avec Miro (tout au long des années 1944-1948 puis 1953-1972). Animé du désir de "donner une chance à des sculpteurs et à des peintres d'associer leur art à celui de la céramique tout en leur fournissant les moyens de le faire dans le plus grand respect de leur travail... [il cherchait] à leur éviter de tomber entre les mains de céramistes amateurs ou industriels ignorants de ce qu'est l'oeuvre artistique" Nombreuses sont les oeuvres nées de cette fructueuse collaboration parmi lesquelles: le mural de l'Unesco (1956), ceux de l'Université de Harvard (1960), du Guggenheim Museum de New York (1966) ou encore de l'aéroport de Barcelone (1979) à propos desquels il aime à constater que l'« on ne distingue pas où commence le peintre et où finit le céramiste ». Un essai biographique, mettant en évidence la richesse de la vie de cet artiste haut en couleurs, personnalité du monde artistique de l'époque, précède le catalogue où sont recensées plus de 1000 oeuvres accompagnées chacune d'une notice détaillée.