share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un nouvel art de voir la ville et de faire du cinéma : Du cinéma et des restes urbains

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un nouvel art de voir la ville et de faire du cinéma : Du cinéma et des restes urbains

Un nouvel art de voir la ville et de faire du cinéma : Du cinéma et des restes urbains

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un nouvel art de voir la ville et de faire du cinéma : Du cinéma et des restes urbains"

En quoi le cinéma nous aide-t-il à repenser la ville à l'heure des " restes urbains ", fragments d'objets et de pratiques disparates qui forment tant bien que mal notre décor ? Pour répondre à une telle question, il fallait multiplier les points de vue. Cet ouvrage fait donc le choix de la diversité disciplinaire pour comprendre la difficile articulation de la ville au cinéma A l'image de ce qu'a réussi Fritz Lang dans Metropolis (1927), en transportant cinématographiquement son regard d'architecte, ou Wim Wenders dans Lisbon Story (1994), en expérimentant la ville avec sa sensibilité de réalisateur, cet ouvrage se propose de rapprocher des domaines qu'on a l'habitude d'isoler, les études urbaines et les études cinématographiques, pour ouvrir de nouvelles hypothèses sur notre manière de voir et d'habiter le monde

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 272  pages
  • Dimensions :  2.2cmx13.6cmx21.0cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : Champs visuels
  • ISBN :  2747551067
  • EAN13 :  9782747551069
  • Classe Dewey :  791.43621732
  • Langue : Français

D'autres livres de  François Jost

Le récit cinématographique

Qu'y-a-t-il de semblable entre un film muet et un film parlant ? Entre un policier et une comédie ? Entré un Carné et un Godard ? Rien, si ce n'est que, chacun à sa manière, s'efforce de raconter. Par un exposé méthodique des concepts-clés de la narratologie, notamment ceux de point de vue, ...

Prix : 233.7 DH
Discours audiovisuels et mutations culturelles. Actes du colloque organisé par l'AFECCAV (Bordeaux, 28, 28, 30 septembre 2000)

Ce volume rassemble dix-neuf communications réunies sous le titre Mutations de l'image. Toutes s'interrogent à leur manière sur le changement : changements dans les représentations bien sûr, mais aussi changements dans les modes de production, de diffusion et de réception des images. La rencon...

Prix : 365 DH

Le Récit cinématographique

Qu'y a t'il de semblable entre un film muet et un film parlant ? Entre un policier et une comédie ? Entre un Carné et un Godard ? Rien, si ce n'est que, chacun à sa manière, s'efforce de raconter. Par un exposé méthodique des concepts-clés de la narratologie, notamment ceux de point de vue, d...

Voir tous les livres de  François Jost

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En quoi le cinéma nous aide-t-il à repenser la ville à l'heure des " restes urbains ", fragments d'objets et de pratiques disparates qui forment tant bien que mal notre décor ? Pour répondre à une telle question, il fallait multiplier les points de vue. Cet ouvrage fait donc le choix de la diversité disciplinaire pour comprendre la difficile articulation de la ville au cinéma A l'image de ce qu'a réussi Fritz Lang dans Metropolis (1927), en transportant cinématographiquement son regard d'architecte, ou Wim Wenders dans Lisbon Story (1994), en expérimentant la ville avec sa sensibilité de réalisateur, cet ouvrage se propose de rapprocher des domaines qu'on a l'habitude d'isoler, les études urbaines et les études cinématographiques, pour ouvrir de nouvelles hypothèses sur notre manière de voir et d'habiter le monde