share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Poète perplexe (livre non massicoté)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Poète perplexe (livre non massicoté)

Le Poète perplexe (livre non massicoté)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Poète perplexe (livre non massicoté)"

« À côté des oeuvres des poètes eux-mêmes, il y a dans ma bibliothèque quantité de livres sur la poésie, et quelques-uns sur l'écrivain, sur l'écriture. Très peu sur le poète... La critique a curieusement laissé cette figure à l'abandon. Ayant un peu le goût des mots perdus, j'ai souhaité observer ici quelques figurations du poète, durant cette période dite moderne qui le voit précisément engager lui-même son propre procès. Et puisqu'il se portraiture volontiers en funambule, en sonneur de cloches, en pendu ou en araignée, on verra que ce sont pour beaucoup des affaires de cordes et de fils (d'encre) qui l'occupent. Perplexe, occupé à tisser des liens, penché sur son ouvrage plutôt que tourné vers l'Azur, le poète tardif est critique avant tout. Étudier ses figures, c'est dès lors s'inquiéter du maintien de la poésie ; c'est interroger son pourquoi, son sens et sa valeur. »

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 376  pages
  • Dimensions :  3.0cmx11.8cmx17.6cm
  • Poids : 499.0g
  • Editeur :   José Corti Paru le
  • Collection : Lisant Ecrivant
  • ISBN :  2714307698
  • EAN13 :  9782714307699
  • Classe Dewey :  841.009
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Michel Maulpoix

Pour un lyrisme critique

Lyrisme critique : l'expression peut surprendre. tant il s'attache d'ordinaire au lyrisme une idée d'emportement peu propice à la réflexion. Et pourtant cette parole poétique fiévreuse et débordante, qui volontiers se nourrit de crises, ne saurait se réduire à l'épanchement d'une [....]...

Du lyrisme (livre non massicoté)

L'épaisseur de ce fort volume, la richesse et l'érudition du discours font tout d'abord naître une inquiétude, que quelques pages suffisent à dissiper : Du lyrisme n'a rien d'un fastidieux travail universitaire. Manifeste alors, d'un poète à la fois discret et reconnu, auteur fécond (près ...

Voir tous les livres de Jean-Michel Maulpoix

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« À côté des oeuvres des poètes eux-mêmes, il y a dans ma bibliothèque quantité de livres sur la poésie, et quelques-uns sur l'écrivain, sur l'écriture. Très peu sur le poète... La critique a curieusement laissé cette figure à l'abandon. Ayant un peu le goût des mots perdus, j'ai souhaité observer ici quelques figurations du poète, durant cette période dite moderne qui le voit précisément engager lui-même son propre procès. Et puisqu'il se portraiture volontiers en funambule, en sonneur de cloches, en pendu ou en araignée, on verra que ce sont pour beaucoup des affaires de cordes et de fils (d'encre) qui l'occupent. Perplexe, occupé à tisser des liens, penché sur son ouvrage plutôt que tourné vers l'Azur, le poète tardif est critique avant tout. Étudier ses figures, c'est dès lors s'inquiéter du maintien de la poésie ; c'est interroger son pourquoi, son sens et sa valeur. »