share_book
Envoyer cet article par e-mail

Une femme en exil : Félicie de Fauveau, artiste, amoureuse et rebelle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Une femme en exil : Félicie de Fauveau, artiste, amoureuse et rebelle

Une femme en exil : Félicie de Fauveau, artiste, amoureuse et rebelle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Une femme en exil : Félicie de Fauveau, artiste, amoureuse et rebelle"

Comme ce fut le cas, naguère, pour Camille Claudel, ce livre révèle la destinée romanesque d'une femme marginale et d'une artiste d'exception tombée dans l'oubli. Morte en exil à Florence en 1886, Félicie de Fauveau fut considérée de son vivant telle une sculptrice étonnamment douée, appréciée par Balzac, Dumas et Stendhal. Mais son image de pasionaria et de rebelle a nui à sa reconnaissance officielle. Félicie de Fauveau appartient à la caste sulfureuse des conspiratrices, des amazones et des aventurières. Portant en elle le rêve fou et anachronique d'une monarchie idéale en plein XIXe siècle, elle s'est battue dans le bocage vendéen pour une cause perdue d'avance. Marginale, Félicie l'a été aussi dans son mode de vie et ses relations amoureuses. Une grande passion sentimentale l'a unie à une femme qui fut aussi sa compagne de combat. Félicie de Fauveau ne s'est jamais mariée. Elle a vécu de son travail, faisant le choix difficile de l'indépendance. Dans ses ateliers de Paris puis de Florence, elle a transformé les idéaux de sa jeunesse en une esthétique romantique qui lui a valu d'être comparée à un Benvenuto Cellini moderne. Biographe de renom, Emmanuel de Waresquiel signe ici son livre le plus personnel et le plus original, où la sensibilité de l'écrivain se mêle à la rigueur de l'historien, pour nous faire admirablement découvrir son héroïne et l'aimer à notre tour.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 275  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.6cmx21.2cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Robert Laffont Paru le
  • ISBN :  2221115724
  • EAN13 :  9782221115725
  • Classe Dewey :  700
  • Langue : Français

D'autres livres de Emmanuel de Waresquiel

Histoire de la restauration

La Restauration, c'est d'abord la fin d'une épopée militaire, impériale et révolutionnaire. Les événements s'y bousculent : la campagne de France, les deux abdications de Napoléon, la France occupée à deux reprises par les troupes russes, autrichiennes et anglaises, le retour de la paix ...

Talleyrand

Évêque sous l'Ancien Régime, député en 1789, diplomate sous l'Assemblée législative, ministre des Relations extérieures sous le Directoire et l'Empire, ministre des Affaires étrangère sous la Restauration, et même président du conseil en 1815, et enfin ambassadeur à Londres sous [......

Talleyrand

Après l'immense succès de son Talleyrand, Emmanuel de Waresquiel prolonge sa réflexion sur cette figure fascinante, ténébreuse, tortueuse, immorale et géniale, en une série d'études que l'on lira comme le complément indispensable à la biographie du grand homme d'Etat. Virevoltant [....]...

Lettres d'un lion : Correspondance inédite du général Mouton, comte de Lobau (1812-1815)

Georges Mouton (1770-1838) est l'un des principaux protagonistes de l'épopée impériale. Sous le Consulat, il est, aux yeux de Bonaparte "" e meilleur colonel qui ait jamais commandé un régiment de Français ". A la fin de l'Empire, devenu général de division, il remplace Soult à la tête de ...

Voir tous les livres de Emmanuel de Waresquiel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comme ce fut le cas, naguère, pour Camille Claudel, ce livre révèle la destinée romanesque d'une femme marginale et d'une artiste d'exception tombée dans l'oubli. Morte en exil à Florence en 1886, Félicie de Fauveau fut considérée de son vivant telle une sculptrice étonnamment douée, appréciée par Balzac, Dumas et Stendhal. Mais son image de pasionaria et de rebelle a nui à sa reconnaissance officielle. Félicie de Fauveau appartient à la caste sulfureuse des conspiratrices, des amazones et des aventurières. Portant en elle le rêve fou et anachronique d'une monarchie idéale en plein XIXe siècle, elle s'est battue dans le bocage vendéen pour une cause perdue d'avance. Marginale, Félicie l'a été aussi dans son mode de vie et ses relations amoureuses. Une grande passion sentimentale l'a unie à une femme qui fut aussi sa compagne de combat. Félicie de Fauveau ne s'est jamais mariée. Elle a vécu de son travail, faisant le choix difficile de l'indépendance. Dans ses ateliers de Paris puis de Florence, elle a transformé les idéaux de sa jeunesse en une esthétique romantique qui lui a valu d'être comparée à un Benvenuto Cellini moderne. Biographe de renom, Emmanuel de Waresquiel signe ici son livre le plus personnel et le plus original, où la sensibilité de l'écrivain se mêle à la rigueur de l'historien, pour nous faire admirablement découvrir son héroïne et l'aimer à notre tour.