share_book
Envoyer cet article par e-mail

Kertesz

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Kertesz

Kertesz

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Kertesz"

André Kertész (1894-1985) est de ces photographes qui ont forgé la modernité photographique au sein des avant-gardes européennes des années 1920. Il eut une influence sur le développement de la photographie au milieu du siècle, tout en gardant toute sa vie une indépendance et une singularité d’élaboration d’une « poésie photographique » qui fait de lui presque un marginal. Ses photographies ne sont pas des constats événementiels, mais des notations personnelles, comme des états d’âme projetés autour de lui. L’exposition du Jeu de Paume, qui sera accueillie dans plusieurs musées européens (Winterthur, Berlin, Budapest) est la première rétrospective de son œuvre. Elle sera constituée de nombre de tirages « vintages », en tout cas tous établis sous le contrôle du photographe. Le catalogue rendra compte de cet exceptionnel rassemblement d’œuvres et de leur qualité visuelle par les choix de la maquette et de l’impression. Le parcours du livre, organisé en premier lieu par la succession des trois périodes de la carrière de Kertész (Budapest 1914-1925 ; Paris 1925-1936 ; New-York 1936-1985), met également à l’honneur le métier de photographe (la participation à l’invention du reportage photographique en 1928) et la place des médias reproduisant des photographies (le magazine VU notamment). Deux particularités de la production de Kertész font l’objet d’un traitement particulier, les distorsions (1932) et les polaroïds (1979-1984). Chacune des parties fait l’objet d’une présentation récurrente associant un texte d’analyse historique illustré, un port folio des œuvres, et des cahiers abordant successivement des points particuliers de l’esthétique et de la pratique de Kertész.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 360  pages
  • Dimensions :  3.2cmx25.6cmx31.6cm
  • Poids : 2558.3g
  • Editeur :   Hazan Paru le
  • Collection : Beaux Arts
  • ISBN :  2754100954
  • EAN13 :  9782754100953
  • Classe Dewey :  700
  • Langue : Français

D'autres livres de Annie-Laure Wanaverbecq

Felice Beato en Chine : Photographier la guerre en 1860

Le musée d'Histoire naturelle de Lille conserve un fonds de photographies anciennes riche de quatre mille pièces dont l'une d'elles, unique en France, est un album retraçant la campagne de Chine de 1860 photographiée par Felice Beato. Il est le seul photographe à accompagner le corps expéditio...

Photgraphies hongroises 1919-1939 : Regards nouveaux

Ce livre retrace les expositions La photographie hongroise de l'entre-deux-guerres dans les collections privées et la Rétrospective Lajos Lengyel, présentées à la Maison Robert Doisneau de Gentilly du 11 octobre au 16 décembre 2001, dans le cadre de Magyart, Saison hongroise en France....

Voir tous les livres de Annie-Laure Wanaverbecq

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

André Kertész (1894-1985) est de ces photographes qui ont forgé la modernité photographique au sein des avant-gardes européennes des années 1920. Il eut une influence sur le développement de la photographie au milieu du siècle, tout en gardant toute sa vie une indépendance et une singularité d’élaboration d’une « poésie photographique » qui fait de lui presque un marginal. Ses photographies ne sont pas des constats événementiels, mais des notations personnelles, comme des états d’âme projetés autour de lui. L’exposition du Jeu de Paume, qui sera accueillie dans plusieurs musées européens (Winterthur, Berlin, Budapest) est la première rétrospective de son œuvre. Elle sera constituée de nombre de tirages « vintages », en tout cas tous établis sous le contrôle du photographe. Le catalogue rendra compte de cet exceptionnel rassemblement d’œuvres et de leur qualité visuelle par les choix de la maquette et de l’impression. Le parcours du livre, organisé en premier lieu par la succession des trois périodes de la carrière de Kertész (Budapest 1914-1925 ; Paris 1925-1936 ; New-York 1936-1985), met également à l’honneur le métier de photographe (la participation à l’invention du reportage photographique en 1928) et la place des médias reproduisant des photographies (le magazine VU notamment). Deux particularités de la production de Kertész font l’objet d’un traitement particulier, les distorsions (1932) et les polaroïds (1979-1984). Chacune des parties fait l’objet d’une présentation récurrente associant un texte d’analyse historique illustré, un port folio des œuvres, et des cahiers abordant successivement des points particuliers de l’esthétique et de la pratique de Kertész.