share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Corbusier et le Japon

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Corbusier et le Japon

Le Corbusier et le Japon

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Corbusier et le Japon"

Aucun autre pays que le Japon n'a fait une telle place à Le Corbusier, à ses disciples et aux architectes qu'il a longtemps inspirés. Nulle part ailleurs, ses écrits n'ont été si rapidement traduits, publiés et commentés. Ce sont les jeunes architectes japonais, attirés par le prestige des textes de Le Corbusier, qui ont donné le départ d'un formidable intérêt pour l'agence de la rue de Sèvres ; cet intérêt pour l'architecte était d'ailleurs sélectif, il laissait de côté aussi bien l'urbanisme que l'oeuvre plastique du dessinateur ou du peintre, et combinait plusieurs images successives de Le Corbusier, qui était d'abord, dans les années 1920 et 1930, un " jeune héros ", puis, après 1945, un " maître " du modernisme, et enfin, l'architecte de référence d'une nouvelle approche de l'espace qu'au Japon, en raison des conditions d'une intense démarche de modernisation, on expérimente avec passion. Jusqu'à présent cependant cette relation de Le Corbusier avec le Japon n'avait pas fait l'objet d'une étude. A côté des grandes sagas, celle de Le Corbusier en Amérique latine, celle de Le Corbusier en URSS, la relation de Le Corbusier avec le Japon était demeurée une page blanche, qui attendait son approche, son écriture, ses interprétations. C'est ce qu'apportent les travaux du colloque réuni à Tokyo en 1997, que nous présentons ici aux lecteurs de langue française.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 173  pages
  • Dimensions :  1.2cmx17.0cmx23.8cm
  • Poids : 458.1g
  • Editeur :   Editions A&J Picard Paru le
  • Collection : Architectures contemporaines
  • ISBN :  2708407201
  • EAN13 :  9782708407206
  • Classe Dewey :  720
  • Langue : Français

D'autres livres de Gérard Monnier

Histoire de l'architecture

Après avoir été pendant longtemps au service de la pratique architecturale, l'histoire de l'architecture est devenue récemment un enjeu dans la légitimation culturelle d une profession. Cette histoire elle-même, depuis le milieu du XIXe siècle, n'a cessé de gagner en autonomie : problématiq...

Histoire de l'architecture

Après avoir été pendant longtemps au service de la pratique architecturale, l'histoire de l'architecture est devenue récemment un enjeu dans la légitimation culturelle d'une profession. Cette histoire elle-même, depuis le milieu du XIXe siècle, n'a cessé de gagner en autonomie: problématiqu...

Le Corbusier : Les unités d'habitations en France

Encore un livre sur Le Corbusier ? Oui, parce qu'a propos de l'architecte suisse (de naissance) le plus célèbre de France on a pas tout dit. A l'heure ou l'on relativise d'un point de vue esthétique ses grandes cités radieuses, le livre de Gérard Monnier, professeur d'histoire de l'art contempo...

Voir tous les livres de Gérard Monnier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Aucun autre pays que le Japon n'a fait une telle place à Le Corbusier, à ses disciples et aux architectes qu'il a longtemps inspirés. Nulle part ailleurs, ses écrits n'ont été si rapidement traduits, publiés et commentés. Ce sont les jeunes architectes japonais, attirés par le prestige des textes de Le Corbusier, qui ont donné le départ d'un formidable intérêt pour l'agence de la rue de Sèvres ; cet intérêt pour l'architecte était d'ailleurs sélectif, il laissait de côté aussi bien l'urbanisme que l'oeuvre plastique du dessinateur ou du peintre, et combinait plusieurs images successives de Le Corbusier, qui était d'abord, dans les années 1920 et 1930, un " jeune héros ", puis, après 1945, un " maître " du modernisme, et enfin, l'architecte de référence d'une nouvelle approche de l'espace qu'au Japon, en raison des conditions d'une intense démarche de modernisation, on expérimente avec passion. Jusqu'à présent cependant cette relation de Le Corbusier avec le Japon n'avait pas fait l'objet d'une étude. A côté des grandes sagas, celle de Le Corbusier en Amérique latine, celle de Le Corbusier en URSS, la relation de Le Corbusier avec le Japon était demeurée une page blanche, qui attendait son approche, son écriture, ses interprétations. C'est ce qu'apportent les travaux du colloque réuni à Tokyo en 1997, que nous présentons ici aux lecteurs de langue française.