share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un New-Yorkais à Paris

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un New-Yorkais à Paris

Un New-Yorkais à Paris

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un New-Yorkais à Paris"

Soixante-dix pièces de théâtre et une trentaine de scénarios pour le cinéma. Une œuvre interprétée par les plus grands et ovationnée dans le monde entier. Paris, Moscou, New York, Prague, Montréal, Los Angeles. Derrière ce succès, un homme malicieux, un amoureux de la vie : Israël Horovitz, le plus « frenchy » des New-Yorkais. Dans ses Mémoires inédits, il lève le rideau sur une enfance américaine : un gamin battu, talent précoce, fils d’un chauffeur de camion et d’une mère au foyer. Ce qui le sauve ? Son irrésistible humour juif. Il raconte sa vie, son théâtre, sa famille, ses amis, ses projets et son cinéma. On croisera Mick Jagger, Arthur Miller, Al Pacino, Diane Keaton, Gérard Depardieu, Jane Birkin, Pierre Dux et Line Renaud. Sans compter ses deux pères de substitution, Ionesco, qui le qualifiait de « tendre voyou », et Samuel Beckett, alias « Sam ». Père de cinq enfants, il n’aura de cesse d’offrir aux siens ce dont il a manqué. A commencer par l’amour et le goût de la scène. Israël Horovitz livre le plus vif, drôle, facétieux, tendre et savant des autoportraits.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 420  pages
  • Dimensions :  3.0cmx13.8cmx20.4cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Grasset Paru le
  • Collection : Littérature Etrangère
  • ISBN :  2246764211
  • EAN13 :  9782246764212
  • Classe Dewey :  844
  • Langue : Français

D'autres livres de Israel Horovitz

Dix pièces courtes

Israël Horovitz est tout à la fois sentimental et réaliste. " Comme tous les tendres, comme tous les doux, il écrit les choses les plus cruelles qu'on puisse imaginer. " Ce jugement d'Eugène Ionesco caractérise bien l'univers de l'auteur du Baiser de la veuve et du Premier. Ses personnages,...

Le Baiser de la veuve - Le Premier

Avec Le Baiser de la veuve et Le Premier, Israël Horovitz nous livre une matière théâtrale vive. Comme le souligne Claude Roy, « ces deux pièces ont la rigueur d'un ballet réglé au millimètre près, la simplicité d'une entrée de clowns qui déboucherait sur la tragédie. Mais les danseurs...

John a disparu et autres pièces courtes

Dans ces quatre pièces courtes, Horovitz démontre à nouveau son talent de raconteur d'histoires et de " creuser " du réel. John a disparu. Une mère et sa fille se déchirent tendrement après la mort récente du père dans les cendres du World Trade Center, un certain 11 Septembre. C'est l'heur...

Péchés maternels : Et autres pièces courtes

Au cœur de ce recueil, composé de quatre pièces courtes, la figure maternelle et le lien de filiation. Entre fiction et réalité, Israël Horovitz raconte dans un style toujours drôle et incisif les déchirures humaines, celles issues des drames quotidiens (l'adoption, la toxicomanie) et univer...

Voir tous les livres de Israel Horovitz

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Soixante-dix pièces de théâtre et une trentaine de scénarios pour le cinéma. Une œuvre interprétée par les plus grands et ovationnée dans le monde entier. Paris, Moscou, New York, Prague, Montréal, Los Angeles. Derrière ce succès, un homme malicieux, un amoureux de la vie : Israël Horovitz, le plus « frenchy » des New-Yorkais. Dans ses Mémoires inédits, il lève le rideau sur une enfance américaine : un gamin battu, talent précoce, fils d’un chauffeur de camion et d’une mère au foyer. Ce qui le sauve ? Son irrésistible humour juif. Il raconte sa vie, son théâtre, sa famille, ses amis, ses projets et son cinéma. On croisera Mick Jagger, Arthur Miller, Al Pacino, Diane Keaton, Gérard Depardieu, Jane Birkin, Pierre Dux et Line Renaud. Sans compter ses deux pères de substitution, Ionesco, qui le qualifiait de « tendre voyou », et Samuel Beckett, alias « Sam ». Père de cinq enfants, il n’aura de cesse d’offrir aux siens ce dont il a manqué. A commencer par l’amour et le goût de la scène. Israël Horovitz livre le plus vif, drôle, facétieux, tendre et savant des autoportraits.