share_book
Envoyer cet article par e-mail

Eglise et Autorités : Etudes d'histoire du droit canonique médieval

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Eglise et Autorités : Etudes d'histoire du droit canonique médieval

Eglise et Autorités : Etudes d'histoire du droit canonique médieval

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Eglise et Autorités : Etudes d'histoire du droit canonique médieval"

Le volume réunit 21 articles relatifs à l'Eglise médiévale et au jeu des Autorités. La période centrale retenue est celle du Moyen Âge, mais les structures du gouvernement de l'Église médiévale se construisent sur le legs de l'Antiquité et l'ouvrage ne néglige pas les évolutions ultérieures. Qui détient l'autorité à l'intérieur de l'Eglise, société structurée et hiérarchisée ? Les réponses ont varié. L'évêque de Rome a affirmé sa primauté au cours de l'Antiquité tardive. Les évêques, agissant collégialement en concile, ou individuellement à la tête d'un diocèse, participent au gouvernement de l'Eglise. L'Eglise s'inscrit dans une société que des Princes entendent régir. Le dialogue entre les deux Puissances met côte à côte, ou souvent face à face, empereurs, rois, seigneurs et autres princes temporels d'une part, pape, évêques et autres dignitaires ecclésiastiques d'autre part. Les autorités, religieuses ou séculières, édictent du droit, régissant la vie de l'Eglise et celle de ses membres, clercs ou laïques. Le droit relatif au mariage illustre la collaboration, ou le heurt, des deux Puissances et témoigne aussi d'un autre dialogue, celui que l'Eglise instaure entre une doctrine exigeante et la réalité humaine.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 496  pages
  • Dimensions :  2.6cmx16.0cmx24.0cm
  • Poids : 780.2g
  • Editeur :   Presses Universitaires De Limoges Et Du Limousin Paru le
  • Collection : Cahiers de l'Institut d'Anthropologie Juridique
  • ISBN :  2842874021
  • EAN13 :  9782842874025
  • Classe Dewey :  262.909 02
  • Langue : Français

D'autres livres de Brigitte Basdevant-Gaudemet

Introduction historique au droit : XIIIe-XXe siècle

Ce manuel, conçu tout d'abord pour les étudiants en droit de L1, rendra service tant aux juristes s'interrogeant sur l'évolution historique du droit qu'aux historiens soucieux de comprendre la nature des institutions étatiques et des systèmes juridiques. Qu'est-ce que le droit ? Comment se form...

Voir tous les livres de Brigitte Basdevant-Gaudemet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le volume réunit 21 articles relatifs à l'Eglise médiévale et au jeu des Autorités. La période centrale retenue est celle du Moyen Âge, mais les structures du gouvernement de l'Église médiévale se construisent sur le legs de l'Antiquité et l'ouvrage ne néglige pas les évolutions ultérieures. Qui détient l'autorité à l'intérieur de l'Eglise, société structurée et hiérarchisée ? Les réponses ont varié. L'évêque de Rome a affirmé sa primauté au cours de l'Antiquité tardive. Les évêques, agissant collégialement en concile, ou individuellement à la tête d'un diocèse, participent au gouvernement de l'Eglise. L'Eglise s'inscrit dans une société que des Princes entendent régir. Le dialogue entre les deux Puissances met côte à côte, ou souvent face à face, empereurs, rois, seigneurs et autres princes temporels d'une part, pape, évêques et autres dignitaires ecclésiastiques d'autre part. Les autorités, religieuses ou séculières, édictent du droit, régissant la vie de l'Eglise et celle de ses membres, clercs ou laïques. Le droit relatif au mariage illustre la collaboration, ou le heurt, des deux Puissances et témoigne aussi d'un autre dialogue, celui que l'Eglise instaure entre une doctrine exigeante et la réalité humaine.