share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pourquoi faut-il raconter des histoires ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pourquoi faut-il raconter des histoires ?

Pourquoi faut-il raconter des histoires ?

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Pourquoi faut-il raconter des histoires ?"

    Pourquoi avons-nous tant envie de raconter ou d'entendre raconter des histoires, courtes ou interminables, drôles ou effrayantes, que nous connaissons par coeur ou dont nous ignorons tout ? À quelles aspirations, à quelles nécessités, à quelles obligations répondons-nous en cédant à ces paroles conteuses ? Serait-ce une réponse à notre besoin de rencontrer, de dialoguer, de réfléchir, de méditer, de rêver, de chercher en commun ; une réponse à notre besoin de nous situer dans le temps, de nous relier au passé et à l'avenir, de nous libérer du contingent, de nous exprimer dans une langue accessible à tous avec dignité ? Après que les conteurs traditionnels ont presque complètement disparu de notre monde, de nouveaux conteurs sont apparus ces dernières années, de plus en plus nombreux, attirant de plus en plus de monde lors de leurs performances. Ce sont, entre autres, Mimi Barthélémy, Nacer Khemir, Ben Zimet, Évelyne Cevin, Muriel Bloch, Abbi Patrix, Hassane Kouyaté, Gérard Potier, Lucien Gourong, Manfeï Obin, Bruno de La Salle... Ce sont eux qui s'interrogent avec leur association MondOral, et avec eux, pour leur prêter leurs oreilles et leurs réflexions, des personnalités venues de tous horizons, parmi lesquelles Michel Zink, Boris Cyrulnik, Catherine Dolto, Régis Boyer, Patrick Ben Soussan, André Miquel, Jacques Roubaud, Jean-Claude Carrière, Mohamed Kacimi, Pierre Péju, Rufus, Henri Meschonnic, André Benedetto, Claude Sicre, Jacques Lacarrière, Gilles Lapouge... 46 intervenants qui se sont rencontrés le 19 octobre 2004 au Théâtre du Rond-Point à Paris lors d'une journée mémorable où raconter et réfléchir allaient ensemble. Ils ont confectionné pour vous un bouquet de plus de 100 histoires et témoignages que vous trouverez dans cet ouvrage, et qui ne demandent qu'à s'envoler plus loin avec vous.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 244  pages
    • Dimensions :  2.4cmx13.2cmx20.4cm
    • Poids : 281.2g
    • Editeur :   Editions Autrement Paru le
    • Collection : Passions complices
    • ISBN :  2746707853
    • EAN13 :  9782746707856
    • Classe Dewey :  800
    • Langue : Français

    D'autres livres de Bruno de La Salle

    Le Conteur amoureux

    "Le monde des conteurs sait ce qu'il doit à Bruno de La Salle. Depuis une trentaine d'années, cet explorateur infatigable de la littérature orale a conquis de nouvelles forme de narration et n'a cessé de les faire partager à tous les aventuriers désireux de faire un bout de chemin à ses [....

    Pourquoi faut-il raconter des histoires ? : Tome 2, Paroles de conteurs

    Pourquoi faut-il encore et toujours raconter des histoires ? Le renouveau du conte traduit-il une nécessité ou est-il un effet de la modernité ? Pour répondre à cette interrogation, un premier rendez-vous avait été organisé par l'équipe de MondOral au théâtre du Rond-Point à Paris en oct...

    La pêche de vigne et autres contes

    La pêche de vigne, c'est une pêche bleu-violet, à la saveur extraordinaire, aujourd'hui presque disparue. Il y avait quelqu'un qui avait mangé une de ces pêches-là dans son enfance, et il en avait gardé un souvenir si extraordinaire que lorsqu'il fut devenu milliardaire, dans son bureau, dans...

    La pêche de vigne

    La pêche de vigne, c'est une pêche bleu-violet, à la saveur extraordinaire, aujourd'hui presque disparue. Il y avait quelqu'un qui avait mangé une de ces pêches-là dans son enfance, et il en avait gardé un souvenir si extraordinaire que lorsqu'il fut devenu milliardaire, dans son bureau, dans...

    Voir tous les livres de Bruno de La Salle

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Pourquoi avons-nous tant envie de raconter ou d'entendre raconter des histoires, courtes ou interminables, drôles ou effrayantes, que nous connaissons par coeur ou dont nous ignorons tout ? À quelles aspirations, à quelles nécessités, à quelles obligations répondons-nous en cédant à ces paroles conteuses ? Serait-ce une réponse à notre besoin de rencontrer, de dialoguer, de réfléchir, de méditer, de rêver, de chercher en commun ; une réponse à notre besoin de nous situer dans le temps, de nous relier au passé et à l'avenir, de nous libérer du contingent, de nous exprimer dans une langue accessible à tous avec dignité ? Après que les conteurs traditionnels ont presque complètement disparu de notre monde, de nouveaux conteurs sont apparus ces dernières années, de plus en plus nombreux, attirant de plus en plus de monde lors de leurs performances. Ce sont, entre autres, Mimi Barthélémy, Nacer Khemir, Ben Zimet, Évelyne Cevin, Muriel Bloch, Abbi Patrix, Hassane Kouyaté, Gérard Potier, Lucien Gourong, Manfeï Obin, Bruno de La Salle... Ce sont eux qui s'interrogent avec leur association MondOral, et avec eux, pour leur prêter leurs oreilles et leurs réflexions, des personnalités venues de tous horizons, parmi lesquelles Michel Zink, Boris Cyrulnik, Catherine Dolto, Régis Boyer, Patrick Ben Soussan, André Miquel, Jacques Roubaud, Jean-Claude Carrière, Mohamed Kacimi, Pierre Péju, Rufus, Henri Meschonnic, André Benedetto, Claude Sicre, Jacques Lacarrière, Gilles Lapouge... 46 intervenants qui se sont rencontrés le 19 octobre 2004 au Théâtre du Rond-Point à Paris lors d'une journée mémorable où raconter et réfléchir allaient ensemble. Ils ont confectionné pour vous un bouquet de plus de 100 histoires et témoignages que vous trouverez dans cet ouvrage, et qui ne demandent qu'à s'envoler plus loin avec vous.