share_book
Envoyer cet article par e-mail

Légionnaires sahariens 1939-1963

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Légionnaires sahariens 1939-1963

Légionnaires sahariens 1939-1963

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Légionnaires sahariens 1939-1963"

L'histoire de ces unités de bâtisseurs qui ont établi et maintenu la paix et la présence française au Sahara, jusqu'aux accords d'Evian, révélant des capacités d'adaptation hors du commun... Les premières unités sahariennes sont formées par la loi du 5 décembre 1894. Au tout début du XXe siècle, un chef d'escadrons propose au ministère de la Défense de remplacer ces troupes inadaptées au désert par des unités d'un type totalement nouveau, avec un personnel également nouveau, les habitants du Sahara. C'est ainsi qu'en 1902, cinq compagnies sont créées, commandées par des officiers connaissant très bien ce milieu hostile : les unités sahariennes sont nées. L'histoire du Sahara va désormais s'écrire avec les sacrifices et le sang de ces hommes, très souvent hors du commun. Avec le second conflit mondial, de nouvelles unités voient le jour, comme la 1re compagnie saharienne portée de Légion. A la fin de la guerre, le nombre d'unités de légionnaires va augmenter ainsi que les effectifs. Pendant les dix années qui précèdent l'insurrection algérienne de 1954, les légionnaires sahariens sillonnent le Sahara, le Fezzan ainsi que le Tibesti, avalant des milliers de kilomètres de routes et de pistes difficiles. Ils vont s'adapter très rapidement et construire des postes, de nouvelles pistes, ravitailler les populations et leur apporter les soins médicaux indispensables, fidèles à l'héritage de leurs anciens. Mais ce n'est qu'au moment des événements d'Algérie qu'ils vont connaître leur plein emploi, au travers d'engagements opérationnels quasi quotidiens qui leur coûteront un lourd tribut - le sang de leurs frères - sans qu'ils faillissent à leur mission... En novembre 1962, M. de Chevigné, secrétaire d'Etat aux forces armées, déclarait : "Glorieuses unités, elles n'ont cessé de maintenir, après les avoir établies, la paix et la présence française. Elles ont fait preuve en toutes circonstances des plus belles qualités militaires et constituent un exemple de ce que peut faire l'esprit d'entreprise et de sacrifice d'un petit nombre d'hommes au service d'une grande cause.". Jean-Paul Mahuault fait découvrir au lecteur la vie quotidienne de ces hommes d'exception au travers de leurs JMO et de témoignages graves, parfois burlesques, mais toujours émouvants.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 274  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.4cmx23.4cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   L'esprit Du Livre Editions Paru le
  • Collection : Histoire & Mémoires combattantes
  • ISBN :  2915960984
  • EAN13 :  9782915960983
  • Classe Dewey :  900
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'histoire de ces unités de bâtisseurs qui ont établi et maintenu la paix et la présence française au Sahara, jusqu'aux accords d'Evian, révélant des capacités d'adaptation hors du commun... Les premières unités sahariennes sont formées par la loi du 5 décembre 1894. Au tout début du XXe siècle, un chef d'escadrons propose au ministère de la Défense de remplacer ces troupes inadaptées au désert par des unités d'un type totalement nouveau, avec un personnel également nouveau, les habitants du Sahara. C'est ainsi qu'en 1902, cinq compagnies sont créées, commandées par des officiers connaissant très bien ce milieu hostile : les unités sahariennes sont nées. L'histoire du Sahara va désormais s'écrire avec les sacrifices et le sang de ces hommes, très souvent hors du commun. Avec le second conflit mondial, de nouvelles unités voient le jour, comme la 1re compagnie saharienne portée de Légion. A la fin de la guerre, le nombre d'unités de légionnaires va augmenter ainsi que les effectifs. Pendant les dix années qui précèdent l'insurrection algérienne de 1954, les légionnaires sahariens sillonnent le Sahara, le Fezzan ainsi que le Tibesti, avalant des milliers de kilomètres de routes et de pistes difficiles. Ils vont s'adapter très rapidement et construire des postes, de nouvelles pistes, ravitailler les populations et leur apporter les soins médicaux indispensables, fidèles à l'héritage de leurs anciens. Mais ce n'est qu'au moment des événements d'Algérie qu'ils vont connaître leur plein emploi, au travers d'engagements opérationnels quasi quotidiens qui leur coûteront un lourd tribut - le sang de leurs frères - sans qu'ils faillissent à leur mission... En novembre 1962, M. de Chevigné, secrétaire d'Etat aux forces armées, déclarait : "Glorieuses unités, elles n'ont cessé de maintenir, après les avoir établies, la paix et la présence française. Elles ont fait preuve en toutes circonstances des plus belles qualités militaires et constituent un exemple de ce que peut faire l'esprit d'entreprise et de sacrifice d'un petit nombre d'hommes au service d'une grande cause.". Jean-Paul Mahuault fait découvrir au lecteur la vie quotidienne de ces hommes d'exception au travers de leurs JMO et de témoignages graves, parfois burlesques, mais toujours émouvants.