share_book
Envoyer cet article par e-mail

Correspondance

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Correspondance

Correspondance

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Correspondance"

Un tiers de cette Correspondance de Paul Cézanne est constituée de lettres à Emile Zola, avec certaines missives de ce dernier. L'échange, qui s'étoile de poèmes du peintre et de considérations sur l'art et la littérature, cesse quand Cézanne se reconnaît dans le Claude Lantier de l'Œuvre ... L'éventail des autres destinataire est considérable : les peintres Pissarro et Bernard, le marchand Ambroise Vollard, de jeunes artistes, des critiques, sa famille, etc. Cézanne se montre tour à tour affectueux, attentif, furieux ; toujours solitaire, loin des théoriciens, fidèle à la nature, à la sensation. Peu avant sa mort, il avouait de " lents progrès " ! Ce recueil ouvre à l'essence de l'artiste : un homme dédaigneux de son génie, et qui se contente de le pratiquer, avec acharnement. " Je vais au paysage tous les jours. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 424  pages
  • Dimensions :  2.6cmx12.0cmx18.8cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Grasset & Fasquelle Paru le
  • Collection : Les cahiers rouges
  • ISBN :  2246061849
  • EAN13 :  9782246061847
  • Classe Dewey :  759.4
  • Langue : Français

D'autres livres de Paul Cézanne

La Peinture couillarde: Lettres et propos choisis

« Il y a deux sortes de peinture : la peinture bien couillarde, la mienne, et celle des ottres. » Peintre inclassable, Paul Cézanne (1839-1906) est un provocateur qui a du « temmpérammennte ». Longtemps refusé aux Salons officiels, ce misanthrope s?en prend aux critiques, à ses confrères et...

Conversations avec Cézanne

Ce qu'a dit Cézanne : on ne le sait pas. Plus de soixante-dix ans après sa mort, ses propos restent dispersés dans des publications inaccessibles : journaux d'époque, mémoires, plaquettes épuisées. On n'a que trop écrit de l'auteur des Baigneuses sans connaître ses déclarations les plus ex...

Paul Cézanne (1839-1906) : Je vous dois la vérité en peinture et je vous la dirai

Monographie du peintre Cézanne, revue dans un nouveau format --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre....

Voir tous les livres de Paul Cézanne

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Un tiers de cette Correspondance de Paul Cézanne est constituée de lettres à Emile Zola, avec certaines missives de ce dernier. L'échange, qui s'étoile de poèmes du peintre et de considérations sur l'art et la littérature, cesse quand Cézanne se reconnaît dans le Claude Lantier de l'Œuvre ... L'éventail des autres destinataire est considérable : les peintres Pissarro et Bernard, le marchand Ambroise Vollard, de jeunes artistes, des critiques, sa famille, etc. Cézanne se montre tour à tour affectueux, attentif, furieux ; toujours solitaire, loin des théoriciens, fidèle à la nature, à la sensation. Peu avant sa mort, il avouait de " lents progrès " ! Ce recueil ouvre à l'essence de l'artiste : un homme dédaigneux de son génie, et qui se contente de le pratiquer, avec acharnement. " Je vais au paysage tous les jours. "