share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ma Yan et ses soeurs

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ma Yan et ses soeurs

Ma Yan et ses soeurs

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Ma Yan et ses soeurs"

    " Quand tu recevras cette lettre, je serai déjà dans le palais du mariage, c'est-à-dire dans le tombeau de la vie. J'ai trop cru en la phrase qui disait que l'homme pouvait vaincre le ciel. " Aujourd'hui, à seize ans, Ma Shiping, la cousine de Ma Yan, mariée de force, est déjà maman. Pour elle, nul espoir n'est permis. " Avant, je croyais qu'il n'y avait que notre village dans le monde, je n'étais allée nulle part. Maintenant, j'ai découvert Yinchuan, Pékin, je sais que le monde est si grand, si beau. Je veux sillonner mon pays et aider les enfants pauvres. Je veux voler le plus tôt possible dans le ciel et réussir. Mes ailes commencent déjà à voler. " Ma Yan, petite paysanne du Nord-Ouest de la Chine elle aussi, vit presque un conte de fées. A seize ans, elle poursuit sa scolarité dans sa commune, en assumant avec intelligence et maturité l'incroyable notoriété que lui a value la publication de son journal en France, en Chine et à l'étranger. Dans ces destins opposés se lisent les espoirs, mais aussi les tragédies que vivent les jeunes Chinoises. Dans une Chine en plein essor, qui ne parvient pas à concilier croissance et solidarité, modernité et traditions, les filles subissent les effets pervers de la loi sur l'enfant unique, instaurée en 1979. Elles sont les premières victimes d'une société qui a fait de l'éducation et de la santé des services payants, aux dépens des plus faibles. A l'exceptionnelle aventure de Ma Yan, dont les suites nous sont racontées ici, avec la création de l'association Enfants du Ningxia, répondent des portraits féminins moins singuliers mais d'autant plus emblématiques. Lettres et témoignages à l'appui, Pierre Haski brosse l'envers du décor de la société chinoise contemporaine et de sa réalité quotidienne, totalement méconnue. Un tableau authentique.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 222  pages
    • Dimensions :  2.0cmx14.0cmx22.4cm
    • Poids : 299.4g
    • Editeur :   Editions Ramsay Paru le
    • ISBN :  2841146847
    • EAN13 :  9782841146840
    • Classe Dewey :  300
    • Langue : Français

    D'autres livres de Pierre Haski

    Le journal de Ma Yan

    Ma Yan, fille de paysans très pauvres du nord-ouest de la Chine, apprend un jour que sa famille n'a plus les moyens de l'envoyer à l'école. A treize ans, tous ses rêves s'effondrent. Pour crier sa révolte, la jeune fille écrit plusieurs carnets, où elle raconte son quotidien, très rude. [...

    Prix : 67 DH
    Le Journal de Ma Yan : Vie quotidienne d'une écolière chinoise

    Sujet : Ma Yan est une jeune fille de paysans très pauvres du Nord-Ouest de la Chine. Ses parents font d'immenses sacrifices pour lui permettre d'aller à l'école et de réaliser ses rêves les plus chers : trouver un bon travail pour offrir à ses parents une vie plus digne et ne plus souffrir de...

    Israël : Une histoire mouvementée

    L'Etat d'Israël Palestine britannique et de la Terre sainte de l'époque biblique. Cette naissance est voulue par le mouvement sioniste, qui souhaite un Foyer national pour les Juifs, et acceptée par la communauté internationale au lendemain de l'holocauste perpétré par les nazis. Depuis, le pa...

    Le sang de la Chine : Quand le silence tue

    Au début des années 1990, les autorités sanitaires du Henan, une ; province rurale très peuplée située, au centre de la Chine, ont incité les paysans les plus pauvres à vendre leur sang pour compléter leurs revenus. La collecte s'effectuait sans la moindre précaution, ouvrant la voie à la...

    Voir tous les livres de Pierre Haski

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    " Quand tu recevras cette lettre, je serai déjà dans le palais du mariage, c'est-à-dire dans le tombeau de la vie. J'ai trop cru en la phrase qui disait que l'homme pouvait vaincre le ciel. " Aujourd'hui, à seize ans, Ma Shiping, la cousine de Ma Yan, mariée de force, est déjà maman. Pour elle, nul espoir n'est permis. " Avant, je croyais qu'il n'y avait que notre village dans le monde, je n'étais allée nulle part. Maintenant, j'ai découvert Yinchuan, Pékin, je sais que le monde est si grand, si beau. Je veux sillonner mon pays et aider les enfants pauvres. Je veux voler le plus tôt possible dans le ciel et réussir. Mes ailes commencent déjà à voler. " Ma Yan, petite paysanne du Nord-Ouest de la Chine elle aussi, vit presque un conte de fées. A seize ans, elle poursuit sa scolarité dans sa commune, en assumant avec intelligence et maturité l'incroyable notoriété que lui a value la publication de son journal en France, en Chine et à l'étranger. Dans ces destins opposés se lisent les espoirs, mais aussi les tragédies que vivent les jeunes Chinoises. Dans une Chine en plein essor, qui ne parvient pas à concilier croissance et solidarité, modernité et traditions, les filles subissent les effets pervers de la loi sur l'enfant unique, instaurée en 1979. Elles sont les premières victimes d'une société qui a fait de l'éducation et de la santé des services payants, aux dépens des plus faibles. A l'exceptionnelle aventure de Ma Yan, dont les suites nous sont racontées ici, avec la création de l'association Enfants du Ningxia, répondent des portraits féminins moins singuliers mais d'autant plus emblématiques. Lettres et témoignages à l'appui, Pierre Haski brosse l'envers du décor de la société chinoise contemporaine et de sa réalité quotidienne, totalement méconnue. Un tableau authentique.