share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'imagination dialectique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'imagination dialectique

L'imagination dialectique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'imagination dialectique"

    Les études critiques sur la théorie critique" fleurissent. Le propos de Martin Jay est autre: plus modeste, il est en un sens plus fondamental. Œuvre avant tout d'historien, «L'Imagination dialectique», outre qu'elle tend à retracer l'odyssée d'un groupe d'intellectuels de 1923 à 1950, constitue le préalable nécessaire de toute réflexion sur ce qu'il est convenu d'appeler "l'Ecole de Francfort".S'attachant à la période américaine, Martin Jay n'en met pas moins en valeur les deux moments clefs dans la genèse de la théorie critique: les origines marxistes de la théorie, du côté du jeune Lukàcs («Histoire et conscience de classe») et de Kart Korsch («Marxisme et philosophie»), la volonté d'articuler critique sociale et psychanalyse par la voie d'une critique de l'institution familiale, «Autorité et famille» (1936).De même qu'il distingue plusieurs périodes, Martin Jay distingue des tendances diverses, à propos notamment de l'analyse du fascisme. Au-delà de ces différences, une même attitude, un même projet unissent le petit groupe composant l'Institut de recherches sociales :– Contre la division actuelle du travail et la division des sciences qui en est issue, la pensée critique ne cesse de se déplacer pour creuser des galeries souterraines sous le sol de la société moderne.– Face à l'oppression sans limites de l'univers administré, comment sans céder à la résignation, au pathos de la désillusion, ou aux réconciliations mystificatrices, persévérer dans la recherche utopique de la liberté ?"

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 437  pages
    • Dimensions :  3.6cmx14.0cmx22.4cm
    • Poids : 580.6g
    • Editeur :   Payot Paru le
    • Collection : Critique de la politique
    • ISBN :  2228881619
    • EAN13 :  9782228881616
    • Classe Dewey :  301.09
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Les études critiques sur la théorie critique" fleurissent. Le propos de Martin Jay est autre: plus modeste, il est en un sens plus fondamental. Œuvre avant tout d'historien, «L'Imagination dialectique», outre qu'elle tend à retracer l'odyssée d'un groupe d'intellectuels de 1923 à 1950, constitue le préalable nécessaire de toute réflexion sur ce qu'il est convenu d'appeler "l'Ecole de Francfort".S'attachant à la période américaine, Martin Jay n'en met pas moins en valeur les deux moments clefs dans la genèse de la théorie critique: les origines marxistes de la théorie, du côté du jeune Lukàcs («Histoire et conscience de classe») et de Kart Korsch («Marxisme et philosophie»), la volonté d'articuler critique sociale et psychanalyse par la voie d'une critique de l'institution familiale, «Autorité et famille» (1936).De même qu'il distingue plusieurs périodes, Martin Jay distingue des tendances diverses, à propos notamment de l'analyse du fascisme. Au-delà de ces différences, une même attitude, un même projet unissent le petit groupe composant l'Institut de recherches sociales :– Contre la division actuelle du travail et la division des sciences qui en est issue, la pensée critique ne cesse de se déplacer pour creuser des galeries souterraines sous le sol de la société moderne.– Face à l'oppression sans limites de l'univers administré, comment sans céder à la résignation, au pathos de la désillusion, ou aux réconciliations mystificatrices, persévérer dans la recherche utopique de la liberté ?"