share_book
Envoyer cet article par e-mail

Opération vent printannier : Deuxième partie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Opération vent printannier : Deuxième partie

Opération vent printannier : Deuxième partie

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Opération vent printannier : Deuxième partie"

16 juillet 1942, sous le nom de code "opération vent printanier", les allemands décident de déporter un grand nombre de juifs de toute l'Europe occupée. En France, l'administration choisit de s'en charger elle-même. A Paris, 9 000 policiers et gendarmes sous les ordres de René Bousquet arrêtent 13 000 juifs, dont 4 000 enfants que les nazis n'avaient pas formellement réclamés. La moitié d'entre eux est parquée dans le camp de Drancy, les autres au vélodrome d'hiver de la rue Nélaton. Quelques jours plus tard, ils seront convoyés vers les camps d'extermination.

Détails sur le produit

  • Reliure : Album
  • 64  pages
  • Dimensions :  1.2cmx23.8cmx31.6cm
  • Poids : 680.4g
  • Editeur :   Casterman Paru le
  • ISBN :  2203016922
  • EAN13 :  9782203016927
  • Classe Dewey :  741.5
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

16 juillet 1942, sous le nom de code "opération vent printanier", les allemands décident de déporter un grand nombre de juifs de toute l'Europe occupée. En France, l'administration choisit de s'en charger elle-même. A Paris, 9 000 policiers et gendarmes sous les ordres de René Bousquet arrêtent 13 000 juifs, dont 4 000 enfants que les nazis n'avaient pas formellement réclamés. La moitié d'entre eux est parquée dans le camp de Drancy, les autres au vélodrome d'hiver de la rue Nélaton. Quelques jours plus tard, ils seront convoyés vers les camps d'extermination.