share_book
Envoyer cet article par e-mail

En même temps que la jeunesse

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
En même temps que la jeunesse

En même temps que la jeunesse

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "En même temps que la jeunesse"

Comme Daniel Herrero dans son Dictionnaire amoureux du rugby, Jean Harambat pourrait dire “J'ai longtemps arpenté les chemins d'Ovalie, le territoire sans frontières des amateurs de rugby. C'est un monde où l'on se rencontre plus qu'on ne se croise, et qui a tout d'une école de la vie. Les codes s'acquièrent au fil du temps, sur le pré, dans les vestiaires, au fond d'un bus ou dans un bistrot, à l'ombre d'une potence de bière devenue arbre à palabres... il s'y vit des épopées où des émotions brutales et intenses tissent entre les hommes des liens indéfectibles...” Un match, puis un autre. Un rôle à jouer sur le terrain. Comme à Buenos Aires en 2001, quand Jean Harambat effectue la “Falsi corti”, une feinte théâtrale qui permet à son équipe de marquer l'essai. Mais il y a eu aussi la “Charléty” en 1997, une combinaison quasi symphonique de mouvements de défense et d'attaque, et un mauvais geste de notre auteur, le ballon était glissant. Après avoir pratiqué le rugby amateur dans une équipe du sud-ouest de la France, multipliant les voyages, les matchs, les tactiques et les rencontres, éloigné maintenant des mêlées, Jean Harambat sort de ses bagages un récit autobiographique au dessin vif pour faire revivre l'époque d'un rugby qui n'était pas encore affaire de professionnels, où les moments épiques se jouaient aussi bien sur le terrain qu'en dehors, près des gens. Récits de matchs, galerie de portraits de personnages, gentlemen sportifs, authentiques, libres et à la fois conscients que leur destin est fixé par leur position sur le terrain, fêtes de Barcelone, cours de rugby sur un terrain vague de Curitiba, bagarre entre joueurs et poè- mes de supporter écclésiastique, c'est tout un univers de finesse et de réflexion qui rappelle que ce sport violent, deux siècles après sa naissance dans l'Angleterre victorienne, est aussi une culture faite de règles officielles et officieuses, d'un langage, de rituels.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 160  pages
  • Dimensions :  2.0cmx16.4cmx22.4cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   Actes Sud Paru le
  • Collection : BANDE DESSINEE
  • ISBN :  2742799249
  • EAN13 :  9782742799244
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Harambat

Hermiston, le juge pendeur tome 1

L'Ile au trésor, L'Étrange Cas du docteur Jekyll et Mister Hyde : tout le monde a lu ces oeuvres maîtresses de Robert-Louis Stevenson. La puissance des images de l'écrivain écossais n a pas manqué de dépasser la littérature pour habiter le cinéma et la bande dessinée. En 1894, Robert Loui...

Les Invisibles

Pour son premier album, Jean Harambat a décidé de raconter l'histoire vraie de Bernard d'Audijos, Robin des bois gascon qui, à la tête de ses «Invisibles» lutta en 1665 contre Colbert qui voulut imposer la gabelle, un impôt sur le sel, aux paysans au bord de la famine. Une bande dessinée his...

Hermiston : Les quatre frères noirs

Hermiston fut du fait de son décès, le roman inachevé de Stevenson. Un joyau demeuré méconnu du grand public, que Jean Harambat a adapté dans un premier tome, avant d'en inventer la suite et la fin! Afin de respecter l'esprit et les intentions du père de L'Île au trésor, il a compulsé nomb...

Voir tous les livres de Jean Harambat

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comme Daniel Herrero dans son Dictionnaire amoureux du rugby, Jean Harambat pourrait dire “J'ai longtemps arpenté les chemins d'Ovalie, le territoire sans frontières des amateurs de rugby. C'est un monde où l'on se rencontre plus qu'on ne se croise, et qui a tout d'une école de la vie. Les codes s'acquièrent au fil du temps, sur le pré, dans les vestiaires, au fond d'un bus ou dans un bistrot, à l'ombre d'une potence de bière devenue arbre à palabres... il s'y vit des épopées où des émotions brutales et intenses tissent entre les hommes des liens indéfectibles...” Un match, puis un autre. Un rôle à jouer sur le terrain. Comme à Buenos Aires en 2001, quand Jean Harambat effectue la “Falsi corti”, une feinte théâtrale qui permet à son équipe de marquer l'essai. Mais il y a eu aussi la “Charléty” en 1997, une combinaison quasi symphonique de mouvements de défense et d'attaque, et un mauvais geste de notre auteur, le ballon était glissant. Après avoir pratiqué le rugby amateur dans une équipe du sud-ouest de la France, multipliant les voyages, les matchs, les tactiques et les rencontres, éloigné maintenant des mêlées, Jean Harambat sort de ses bagages un récit autobiographique au dessin vif pour faire revivre l'époque d'un rugby qui n'était pas encore affaire de professionnels, où les moments épiques se jouaient aussi bien sur le terrain qu'en dehors, près des gens. Récits de matchs, galerie de portraits de personnages, gentlemen sportifs, authentiques, libres et à la fois conscients que leur destin est fixé par leur position sur le terrain, fêtes de Barcelone, cours de rugby sur un terrain vague de Curitiba, bagarre entre joueurs et poè- mes de supporter écclésiastique, c'est tout un univers de finesse et de réflexion qui rappelle que ce sport violent, deux siècles après sa naissance dans l'Angleterre victorienne, est aussi une culture faite de règles officielles et officieuses, d'un langage, de rituels.