share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tintin schizo

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tintin schizo

Tintin schizo

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Tintin schizo"

Tintin n'est pas le personnage conventionnel et froid, humaniste et chrétien, misogyne et réactionnaire que l'on décrit souvent. On manque le génie de Tintin si on le réduit à un sage porte-parole des codes moraux et politiques de son temps, mais on se trompe aussi si on ne voit en lui qu'un prodigieux lecteur des codes des autres. Malgré les apparences, Tintin ne décode pas la Chine, les Incas, le Tibet, l'Amérique... Les codes quels qu'ils soient, vénérables et anciens, excitants et modernes, ne lui suffisent pas. Il passe à travers. C'est cela qui explique ses délires, son attirance pour la folie, ses moments oniriques considérés comme réels. Quand Tintin hallucine, comme sur l'île de L'Étoile Mystérieuse, c'est pour brouiller tous les codes symboliques : l'Eden, Robinson, Noé, le champignon phallique, le spectre de la bombe H, l'araignée-mère, etc. Et cela n'est pas sans risque... Il manque d'y rester, d'y perdre la raison et la vie. Et voilà pourquoi, dans le sens très précis que Deleuze et Guattari donnaient à ce mot, l'on peut qualifier Tintin de " schizo ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 148  pages
  • Dimensions :  1.6cmx14.8cmx20.6cm
  • Poids : 1279.1g
  • Editeur :   Les Impressions Nouvelles Paru le
  • Collection : Réflexions faites
  • ISBN :  2874490350
  • EAN13 :  9782874490354
  • Classe Dewey :  809
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Sterckx

Impasses & Impostures - En art contemporain

'Loin, malgré son titre, des vitupérations aigres qui fleurissent régulièrement, Sterckx signe là un livre dynamique, qui prend sur quelques figures imposantes ou imposées du paysage le temps d'une critique négative construite, productrice, qui se veut étayée par des références solides. Q...

Les plus beaux textes de l'histoire de l'art

Des grottes de Lascaux révélées par Georges Bataille aux dessins de Cy Twombly décryptés par Roland Barthes, écrivains, philosophes, poètes, historiens de l'art ont pris la plume pour éclairer les œuvres et les artistes qui les inspirèrent. Ainsi, Diderot dévoile Chardin, Zola et Mallarm...

50 géants américains : Comment New York a détrôné l'Europe

À partir des années 1950, l'Amérique occupe le devant de la scène artistique internationale, reléguant l'Europe à l'état de "vieux" continent. Comment ce bouleversement s'est-il opéré ? À travers un panorama de cinquante créateurs, de Pollock à Basquiat, de Rosenquist à Jeff Koons, cett...

Voir tous les livres de Pierre Sterckx

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Tintin n'est pas le personnage conventionnel et froid, humaniste et chrétien, misogyne et réactionnaire que l'on décrit souvent. On manque le génie de Tintin si on le réduit à un sage porte-parole des codes moraux et politiques de son temps, mais on se trompe aussi si on ne voit en lui qu'un prodigieux lecteur des codes des autres. Malgré les apparences, Tintin ne décode pas la Chine, les Incas, le Tibet, l'Amérique... Les codes quels qu'ils soient, vénérables et anciens, excitants et modernes, ne lui suffisent pas. Il passe à travers. C'est cela qui explique ses délires, son attirance pour la folie, ses moments oniriques considérés comme réels. Quand Tintin hallucine, comme sur l'île de L'Étoile Mystérieuse, c'est pour brouiller tous les codes symboliques : l'Eden, Robinson, Noé, le champignon phallique, le spectre de la bombe H, l'araignée-mère, etc. Et cela n'est pas sans risque... Il manque d'y rester, d'y perdre la raison et la vie. Et voilà pourquoi, dans le sens très précis que Deleuze et Guattari donnaient à ce mot, l'on peut qualifier Tintin de " schizo ".