share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Forces de la montagne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Forces de la montagne

Les Forces de la montagne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Forces de la montagne"

Cinquante ans d'alpinisme. La carrière de René Desmaison est d'une exceptionnelle longévité au regard des risques qu'il n'a cessé de courir ! Dans cette autobiographie célébrant ses noces d'or avec la montagne, l'homme revient sur les étapes clés d'une vie rythmée par une soif inextinguible d'ascensions. Né dans le Périgord, rien ne prédisposait le jeune René à gravir les montagnes. C'est à la mort de sa mère qu'il suit son parrain à Paris et fera connaissance avec les bleausards, les grimpeurs de Fontainebleau. Sa rencontre en 1954 avec l'alpiniste Jean Couzy sera déterminante. Rapidement, René Desmaison deviendra un alpiniste hors pair. Il plantera ses crampons sur tous les massifs du globe. Dans les Alpes, l'Himalaya ou les Andes, partout il a privilégié les versants les plus périlleux et les conditions météorologiques les plus rudes. Il inaugurera ainsi le grand alpinisme hivernal en réalisant la première de la face ouest des Drus en 1957, puis celle de la face nord de l'Otan en 1960. René Desmaison n'a rien oublié de tous ses moments en montagne. Il revient sur les événements qui l'ont propulsé au coeur de la polémique : le sauvetage des Drus en 1966 où le guide Desmaison brave l'interdiction de son bureau et réussit à sauver deux alpinistes allemands en difficulté. Il sera radié de la célèbre Compagnie. Il revient aussi sur l'épisode le plus douloureux de sa vie : le drame des Grandes Jorasses en 1971 où son compagnon Serge Gousseault périra à ses côtés. Totalisant aujourd'hui quelque 1 000 ascensions dont 114 premières, son palmarès est celui d'un héros, un géant bercé par l'ivresse des sommets et l'angoisse des pitons instables auxquels il a confié sa vie à plusieurs reprises. Mais son parcours de miraculé est aussi celui d'un surhomme blessé, meurtri par la cohorte des amis disparus, compagnons de cordée vaincus par Les Forces de la montagne.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 380  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.0cmx23.2cm
  • Poids : 662.2g
  • Editeur :   Hoebeke Paru le
  • Collection : AUTOBIOGRAPHIE
  • ISBN :  284230229X
  • EAN13 :  9782842302290
  • Classe Dewey :  796.522
  • Langue : Français

D'autres livres de René Desmaison

342 heures dans les Grandes Jorasses

Le 11 février 1971, René Desmaison entreprend avec Serge Gousseault une grande première hivernale sur la face nord des Grandes Jorasses: la voie directe qui mène à la pointe Walker (4208 mètres). Dès les premiers jours, l'ascension se révèle difficile. La neige tombe sans discontinuer, les ...

342 heures dans les Grandes Jorasses

Le 11 février 1971, René Desmaison entreprend avec Serge Gousseault une grande première hivernale sur la face nord des Grandes Jorasses: la voie directe qui mène à la pointe Walker (4208 mètres). Dès les premiers jours, l'ascension se révèle difficile. La neige tombe sans discontinuer, les ...

Voir tous les livres de René Desmaison

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Cinquante ans d'alpinisme. La carrière de René Desmaison est d'une exceptionnelle longévité au regard des risques qu'il n'a cessé de courir ! Dans cette autobiographie célébrant ses noces d'or avec la montagne, l'homme revient sur les étapes clés d'une vie rythmée par une soif inextinguible d'ascensions. Né dans le Périgord, rien ne prédisposait le jeune René à gravir les montagnes. C'est à la mort de sa mère qu'il suit son parrain à Paris et fera connaissance avec les bleausards, les grimpeurs de Fontainebleau. Sa rencontre en 1954 avec l'alpiniste Jean Couzy sera déterminante. Rapidement, René Desmaison deviendra un alpiniste hors pair. Il plantera ses crampons sur tous les massifs du globe. Dans les Alpes, l'Himalaya ou les Andes, partout il a privilégié les versants les plus périlleux et les conditions météorologiques les plus rudes. Il inaugurera ainsi le grand alpinisme hivernal en réalisant la première de la face ouest des Drus en 1957, puis celle de la face nord de l'Otan en 1960. René Desmaison n'a rien oublié de tous ses moments en montagne. Il revient sur les événements qui l'ont propulsé au coeur de la polémique : le sauvetage des Drus en 1966 où le guide Desmaison brave l'interdiction de son bureau et réussit à sauver deux alpinistes allemands en difficulté. Il sera radié de la célèbre Compagnie. Il revient aussi sur l'épisode le plus douloureux de sa vie : le drame des Grandes Jorasses en 1971 où son compagnon Serge Gousseault périra à ses côtés. Totalisant aujourd'hui quelque 1 000 ascensions dont 114 premières, son palmarès est celui d'un héros, un géant bercé par l'ivresse des sommets et l'angoisse des pitons instables auxquels il a confié sa vie à plusieurs reprises. Mais son parcours de miraculé est aussi celui d'un surhomme blessé, meurtri par la cohorte des amis disparus, compagnons de cordée vaincus par Les Forces de la montagne.