share_book
Envoyer cet article par e-mail

Clint Eastwood : Un passeur à Hollywood

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Clint Eastwood : Un passeur à Hollywood

Clint Eastwood : Un passeur à Hollywood

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Clint Eastwood : Un passeur à Hollywood"

Jusqu'aux années quatre-vingt-dix, les rôles et les films de Clint Eastwood déclenchaient la polémique dans la critique et le public. " L'Homme sans nom ", antihéros de la trilogie de Sergio Leone, et le prototype du flic de San Francisco, " Dirty Harry ", lui collaient à la peau. Si la star était érigée en mythe populaire dont les succès au box-office ne se démentaient pas, l'unanimité était loin de se faire sur son personnage soupçonné de complaisance fascisante, comme sur son talent de metteur en scène. C'est en 1992, avec Impitoyable et son Oscar, qu'Eastwood conquiert véritablement son statut d'auteur de cinéma. Aujourd'hui, Eastwood est considéré comme le dernier grand classique du cinéma américain. Et pourtant, à suivre l'ensemble de son parcours, il apparaît qu'il a toujours su jouer avec son image, par la dérision ou la déglingue. L'Ange exterminateur était déjà un hors-la-loi romantique et libertaire. Clint Eastwood-cinéaste excelle dans l'art de la décomposition, ses paraboles véristes sont teintées d'une infinie mélancolie et les rôles qu'il se donne vieillissent à son rythme. Héritier des meilleures figures du cinéma de genre, il hante, tel un fantôme, un monde où la toute puissance du mal ne parvient jamais à tarir la source de l'utopie. Ses thématiques récurrentes et le réalisme lyrique de son style font de lui un passeur essentiel entre les grands maîtres fondateurs (Ford, Hawks, Walsh) et le meilleur du cinéma moderne. Cette nouvelle édition augmentée comprend l'analyse des derniers films du cinéaste Million Dollar Baby (2004) et Mémoires de nos pères (2006).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 280  pages
  • Dimensions :  1.8cmx16.2cmx23.2cm
  • Poids : 698.5g
  • Editeur :   Cahiers Du Cinéma Paru le
  • Collection : Auteurs
  • ISBN :  2866424689
  • EAN13 :  9782866424688
  • Langue : Français

D'autres livres de Noël Simsolo

Les ch'tis commandements

Lorsque le Poulpe apprend qu'un de ses copains de jeunesse s'est fait égorger à Lille, il file dare-dare "au Nord " pour y trouver le meurtrier. Quand ses autres potes du passé se font également assassiner façon " grand guignol", ça sent le sérial-killer "moules frites" avec vengeance et vieu...

Les Sept Poules de Christelle

Depuis quelques temps, le Poulpe ne dessaoulait plus et personne n'osait lui en demander la raison. Le Parisien était sur le comptoir. Lecouvreur ne l'ouvrit pas. Il alluma sa Gitane d'une main tremblante. Ce n'est qu'au troisième scotch qu'elle cessa de s'agiter....

Le Poulpe : Un travelo nommé désir

C'est un enquêteur libre, curieux, indépendant. Partant de ces faits divers qui expriment les maladies de notre monde, il explore les failles et les désordres du quotidien. Ce n'est ni un vengeur ni le représentant d'une morale, c'est surtout un témoin. Un célèbre avocat assassiné pendant un...

Bob Dylan et le P'tit Quinquin

Voyage dans la violence, le sexe et la drogue au milieu sixties à Lille, Bob Dylan et le P'tit Quinquin fait revivre en noir une époque où les apparences laissaient croire au bonheur de vivre. Un jeune bourgeois riche rencontre une routarde qui chante Dylan et tue par plaisir. Un professeur de ch...

Voir tous les livres de Noël Simsolo

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Jusqu'aux années quatre-vingt-dix, les rôles et les films de Clint Eastwood déclenchaient la polémique dans la critique et le public. " L'Homme sans nom ", antihéros de la trilogie de Sergio Leone, et le prototype du flic de San Francisco, " Dirty Harry ", lui collaient à la peau. Si la star était érigée en mythe populaire dont les succès au box-office ne se démentaient pas, l'unanimité était loin de se faire sur son personnage soupçonné de complaisance fascisante, comme sur son talent de metteur en scène. C'est en 1992, avec Impitoyable et son Oscar, qu'Eastwood conquiert véritablement son statut d'auteur de cinéma. Aujourd'hui, Eastwood est considéré comme le dernier grand classique du cinéma américain. Et pourtant, à suivre l'ensemble de son parcours, il apparaît qu'il a toujours su jouer avec son image, par la dérision ou la déglingue. L'Ange exterminateur était déjà un hors-la-loi romantique et libertaire. Clint Eastwood-cinéaste excelle dans l'art de la décomposition, ses paraboles véristes sont teintées d'une infinie mélancolie et les rôles qu'il se donne vieillissent à son rythme. Héritier des meilleures figures du cinéma de genre, il hante, tel un fantôme, un monde où la toute puissance du mal ne parvient jamais à tarir la source de l'utopie. Ses thématiques récurrentes et le réalisme lyrique de son style font de lui un passeur essentiel entre les grands maîtres fondateurs (Ford, Hawks, Walsh) et le meilleur du cinéma moderne. Cette nouvelle édition augmentée comprend l'analyse des derniers films du cinéaste Million Dollar Baby (2004) et Mémoires de nos pères (2006).