share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Tambours

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Tambours

Les Tambours

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Tambours"

Lao She s'était, dit-on, lié d'amitié avec une famille de chanteurs au tambour qui lui aurait inspiré les personnages de ce roman. C'était à Chongqing, entre 1938 et 1945, pendant la guerre de résistance contre les Japonais. La petite troupe haute en couleurs que forment Baoqing et sa famille fait face à l'adversité avec énergie, fière de son art ancestral. Car l'ennemi, dans ce roman, vient surtout de l'intérieur. Lao She décrit avec une verve satirique les préjugés et le mépris social entourant ces bateleurs de l'ancienne Chine et se dépeint lui-même sous les traits de Meng Liang, un jeune écrivain progressiste qui initie Baoqing aux idées nouvelles et s'attache particulièrement au destin de Grâce, sa fille adoptive. La jeune fille revendique la liberté d'aimer et de choisir elle-même son mari : son courage, sa force représentent l'avenir de la Chine. " Je n'ai pas peur que mes os soient broyés car ils serviront d'engrais pour faire pousser les fleurs de la liberté, dit Meng Liang à la fin des Tambours. Si Grâce peut connaître un jour le bonheur, alors il y a de l'espoir pour la Chine. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 398  pages
  • Dimensions :  2.8cmx11.0cmx16.2cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Editions Philippe Picquier Paru le
  • Collection : Picquier poche
  • ISBN :  2877307360
  • EAN13 :  9782877307369
  • Langue : Français

D'autres livres de She Lao

Histoire de ma vie

Avec une simplicité poignante traversée d'humour, un vieux Chinois raconte sa vie : abandonné par sa femme qui lui laisse leurs deux enfants, il a dû quitter son échoppe d'artisan pour s'engager dans la police où il est resté vingt ans avant d'être renvoyé. Il a assisté à la fin de l'Empi...

La Philosophie de Lao Zhang

Toute la philosophie de Lao Zhang se résume en un mot : l'argent. Avec un humour étincelant, Lao She raconte les méfaits, combines et exactions de cet impitoyable maître d'école qui a troqué les préceptes de Confucius pour une cynique impudence. La Philosophie de Lao Zhang est le premier roma...

Messieurs Ma, père et fils

Le vieux Ma n'est guère enthousiaste de devoir partir en Europe – à Londres, plus précisément – où son frère lui a légué un magasin d'antiquités. Quant à son fils, Ma Wei, il tombe éperdument amoureux de la fille de leur logeuse, la très respectable veuve Window. Les tribulations de no...

La Cage entrebâillée

Dans les années 30, un mot nouveau fait fureur à Pékin : tout le monde parle de divorce. Victimes du système traditionnel des mariages arrangés, tous aimeraient bien profiter de la nouvelle législation pour voler de leurs propres ailes. Lao Li, qui a fait venir sa famille de la campagne, et se...

Voir tous les livres de She Lao

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Lao She s'était, dit-on, lié d'amitié avec une famille de chanteurs au tambour qui lui aurait inspiré les personnages de ce roman. C'était à Chongqing, entre 1938 et 1945, pendant la guerre de résistance contre les Japonais. La petite troupe haute en couleurs que forment Baoqing et sa famille fait face à l'adversité avec énergie, fière de son art ancestral. Car l'ennemi, dans ce roman, vient surtout de l'intérieur. Lao She décrit avec une verve satirique les préjugés et le mépris social entourant ces bateleurs de l'ancienne Chine et se dépeint lui-même sous les traits de Meng Liang, un jeune écrivain progressiste qui initie Baoqing aux idées nouvelles et s'attache particulièrement au destin de Grâce, sa fille adoptive. La jeune fille revendique la liberté d'aimer et de choisir elle-même son mari : son courage, sa force représentent l'avenir de la Chine. " Je n'ai pas peur que mes os soient broyés car ils serviront d'engrais pour faire pousser les fleurs de la liberté, dit Meng Liang à la fin des Tambours. Si Grâce peut connaître un jour le bonheur, alors il y a de l'espoir pour la Chine. "