share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'aventure marrane : Judaïsme et modernité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'aventure marrane : Judaïsme et modernité

L'aventure marrane : Judaïsme et modernité

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'aventure marrane : Judaïsme et modernité"

    La conversion forcée puis l'expulsion des juifs espagnols et portugais aux XIVe et XVe siècles ne sont pas des événements anodins ou secondaires de l'histoire européenne. Yirmiyahu Yovel revient ici, longuement, sur l'histoire de ceux qu'il préfère désigner du nom de conversos : sur leurs origines dans l'Ibérie musulmane ; les raisons complexes de leur conversion forcée à la fin du XIVe siècle ; leur expulsion pour raison de « pureté du sang » à la fin du XVe ; leur « fortune » ultérieure en Europe. En se fondant sur une considérable documentation, Yovel n'hésite pas à prendre parti, avec des arguments, sur les nombreuses questions qui restent ouvertes à propos des conversos. Mais son travail historique, d'une particulière clarté, est avant tout prétexte à une interrogation philosophique ou anthropologique : « qu'est-ce », au fond, qu'un marrane ? Que furent-ils historiquement et mais surtout « en soi » ? Que signifie, à quoi aboutit une conversion forcée ? Et comment vit-on intérieurement une conversion par la force ? Pourquoi les marranes sont-ils devenus, pour certains d'entre eux, des précurseurs de l'âge moderne ? Sont ainsi abordées les questions de l'« autre intérieur », de l'identité multiple, de la subjectivité scindée, de l'illusion de l'identité homogène, de la valeur de l'accomplissement individuel, de la sécularisation moderne par indifférence au judaïsme comme au christianisme, par l'importance accordée aux « choses de ce monde »...

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 692  pages
    • Dimensions :  3.0cmx15.0cmx24.0cm
    • Poids : 861.8g
    • Editeur :   Seuil Paru le
    • Collection : HISTOIRE
    • ISBN :  2020198509
    • EAN13 :  9782020198509
    • Langue : Français

    D'autres livres de Yirmiyahu Yovel

    Les Juifs selon Hegel et Nietzsche, la clef d'une énigme

    Dans l'imagerie courante, Hegel est le philosophe de la « raison dans l'histoire » , et Nietzsche une des sources irrationnelles de l'antisémitisme moderne. Qu'en est- il réellement ? Pour Hegel, l'existence juive n'a plus de sens dans l'histoire moderne. Nietzsche, au contraire, pourtant éduq...

    Voir tous les livres de Yirmiyahu Yovel

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    La conversion forcée puis l'expulsion des juifs espagnols et portugais aux XIVe et XVe siècles ne sont pas des événements anodins ou secondaires de l'histoire européenne. Yirmiyahu Yovel revient ici, longuement, sur l'histoire de ceux qu'il préfère désigner du nom de conversos : sur leurs origines dans l'Ibérie musulmane ; les raisons complexes de leur conversion forcée à la fin du XIVe siècle ; leur expulsion pour raison de « pureté du sang » à la fin du XVe ; leur « fortune » ultérieure en Europe. En se fondant sur une considérable documentation, Yovel n'hésite pas à prendre parti, avec des arguments, sur les nombreuses questions qui restent ouvertes à propos des conversos. Mais son travail historique, d'une particulière clarté, est avant tout prétexte à une interrogation philosophique ou anthropologique : « qu'est-ce », au fond, qu'un marrane ? Que furent-ils historiquement et mais surtout « en soi » ? Que signifie, à quoi aboutit une conversion forcée ? Et comment vit-on intérieurement une conversion par la force ? Pourquoi les marranes sont-ils devenus, pour certains d'entre eux, des précurseurs de l'âge moderne ? Sont ainsi abordées les questions de l'« autre intérieur », de l'identité multiple, de la subjectivité scindée, de l'illusion de l'identité homogène, de la valeur de l'accomplissement individuel, de la sécularisation moderne par indifférence au judaïsme comme au christianisme, par l'importance accordée aux « choses de ce monde »...